20/05/2019 17:25
Au moins 11 personnes ont été tuées par balles dimanche soir 19 mai par des inconnus qui ont ouvert le feu dans un bar de Belem, dans le Nord du Brésil, avant de prendre la fuite, a-t-on indiqué de source officielle.
Des médecins légistes et des policiers, dans un bar où une fusillade a fait 11 morts à Belem (Brésil), le 19 mai. Photo: AFP/VNA/CVN

"Il y avait une fête, de nombreuses personnes ont réussi à s'échapper par le fond" de l'établissement, a indiqué Ualame Machado, un responsable du ministère de la Sécurité publique (Segup) de l'État de Para, dont Belem est la capitale.

"Onze morts ont été confirmés, ainsi qu'un blessé par balles", a-t-il ajouté, lors d'une conférence de presse à Belem, l'une des villes les plus violentes du Brésil.

"Presque toutes les victimes ont été touchées à la tête", a ajouté Ualame Machado, affirmant que les autorités examinaient "toutes les pistes", y compris celle du narcotrafic.

Six femmes, dont la propriétaire du bar, et cinq hommes figurent parmi les personnes tuées, a précisé la Segup. La tuerie aurait été perpétrée par sept hommes armés, arrivés à bord d'une moto et de trois voitures, et qui ont ensuite pris la fuite, a indiqué la presse locale, citant des sources policières.


APS/VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.