23/12/2019 22:45
L'Américain Jermell Charlo a récupéré samedi 21 décembre le titre de champion WBC des super-welters en battant son compatriote Tony Harrison, qui le lui avait subtilisé l'année dernière.
>>Joshua prend sa revanche sur Ruiz et récupère ses titres mondiaux des lourds
>>Boxe : Deontay Wilder bat Luis Ortiz et conserve son titre WBC des lourds

L'Américain Jermell Charlo (gauche) face à son compatriote Tony Harrison lors du combat pour le titre de champion WBC des super-welters, le 21 décembre à Ontario (Californie).
Photo : AFP/VNA/CVN

À Ontario, dans la banlieue de Los Angeles, Charlo a mis à terre Harrison au 2e round puis deux autres fois au 11e round, avant que l'arbitre n'arrête le combat lors de cette avant-dernière reprise.

Charlo compte désormais 33 victoires, lui qui avait concédé son unique défaite en décembre dernier à New York face au même Harrison. Il avait auparavant conquis le titre vacant des super-welters WBC le 21 mai 2016 en battant John Jackson à Las Vegas et avait défendu sa ceinture victorieusement trois fois.

"J'ai repris cette ceinture. J'ai attendu jusqu'au 11e round mais je n'ai pas laissé la décision aux juges", a commenté Charlo après sa victoire samedi 21 décembre.

Harrison, lui, veut une belle : "J'adorerais le faire une nouvelle fois. J'ai l'impression que je les ai laissés tomber [dans sa ville de Detroit]. Je pense que je me suis laissé tomber. On est à 1-1. J'espère qu'on remettra ça".

"On peut le refaire", a répondu en écho Charlo. "Mais j'aspire à des choses plus élevées. Pour tout ce qui peut écrire l'histoire".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.