17/06/2019 23:56
Boeing arrive au salon du Bourget en pleine crise autour de son 737 MAX, cloué au sol depuis mars sans calendrier de retour en vol après deux crash mortels, avec pour leitmotiv de regagner la confiance de tous.
 >>Aviation: American Airlines annule les vols de Boeing 737 MAX jusqu'au 3 septembre
>>Boeing signale un défaut sur des ailes de 737 dont des MAX

Des Boeing 737 MAX cloués au sol à l'aéroport d'Urumqi, dans la région du Xinjiiang en Chine, le 5 juin. Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous avons du travail pour gagner et regagner la confiance du public", a déclaré Dennis Muilenburg, le Pdg de Boeing, dimanche à la veille du salon devant quelques journalistes, en reconnaissant que "cette confiance a été affectée par les accidents récents" d'appareils de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, qui ont fait 346 morts.

Pour Boeing, ce salon ne sera pas placé sous le signe des commandes d'avions même si l'avionneur en annoncera quelques-unes pour des longs courriers, selon lui.

"Nous venons à ce salon concentrés sur la sécurité. Nous venons avec un ton d'humilité et d'apprentissage, toujours confiants dans notre marché, mais c'est une confiance humble", a-t-il ajouté.

Selon ses estimations, les besoins dans le monde s'élèvent à 44.000 nouveaux avions au cours des 20 prochaines années, et le marché civil et militaire représentera un volume de 8.700 milliards de dollars sur les dix ans à venir, contre une estimation de 8.100 milliards l'an dernier.

Mais face à la crise du MAX, Dennis Muilenburg a reconnu encore une fois des "erreurs" de la part de Boeing, notamment de communication.

Les révélations sur le processus de certification de l'appareil par l'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA), jugé trop dépendant de l'avionneur, ont suscité une crise de confiance parmi les pilotes et une partie des agences mondiales de l'aviation civile.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.