28/07/2020 22:54
Bouleversée par la pandémie de coronavirus qui l'a contrainte à changer ses règles, la 72e édition des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine, dévoiler mardi 28 juillet la liste de ses candidats pour 2020.

(De gauche à droite) Sarah Snook, Kevin Messick, Jeremy Strong et Brian Cox ont reçu le prix de l'association des critiques américains de la meilleure série dramatique pour "Succession", donnée favorite pour la course aux Emmy Awards 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour cause de virus, la cérémonie traditionnellement organisée à Los Angeles se déroulera bien en direct mais sera entièrement virtuelle cette année. Elle débutera à 8h30 heure locale (15h30 GMT) et pourra être suivie sur le site des Emmy Awards. L'épidémie a paralysé les tournages et profondément désorganisé la production de nombreuses séries télévisées, empêchant certaines de concourir.

Mais avec le confinement, les quelque 24.000 membres de l'Académie des Emmys n'auront pas manqué de temps pour visionner les œuvres des postulants. "Le COVID a évidemment empêché les rencontres en chair et en os, donc cette année les gens n'ont pas pu fayoter", souligne Joyce Eng, spécialiste des prix et récompenses du site internet Gold Derby.

"Entre le confinement et l'extension des délais pour concourir, on présume que les votants ont passé plus de temps devant la télévision, mais on ne sait pas ce qu'ils ont regardé", explique-t-elle, mettant en garde contre de possibles surprises. "Est-ce qu'ils regardent des émissions qui sont sorties voici trois ans et qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de voir jusqu'à présent ? Est-ce qu'ils regardent toutes les nouvelles séries de cette année ? Est-ce qu'ils cherchent plutôt de quoi se changer les idées ?"

La compétition est d'autant plus ouverte que les poids lourds des éditions précédentes, comme Game of Thrones ou Fleabag, ont raccroché les gants. Parmi les favoris du millésime 2020 pour les séries dramatiques, les experts voient pour l'instant Succession, comédie sombre diffusée sur HBO, et Ozark, produit par Netflix.

Les Watchmen favoris

Chez Netflix toujours, la désormais célèbre The Crown devrait encore une fois être en lice, de même que The Handmaid's Tale : la servante écarlate (Hulu) ou Better Call Saul, produit dérivé de Breaking Bad, qui ont toutes deux aussi fait leurs preuves. The Morning Show, petite nouvelle diffusée sur la plateforme Apple TV+, pourrait se mesurer aux vétérans.

La mini-série Watchmen a été primée en février dernier par l'association des scénaristes américains.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sauf surprise, les acteurs de ces séries devraient eux aussi figurer dans la liste des candidats, avec notamment Brian Cox pour Succession, Jason Bateman pour Ozark et Bob Odenkirk pour Better Call Saul. La Britannique Olivia Colman, Oscar de la meilleure actrice pour La Favorite en 2019, devrait quant à elle défendre les couleurs de The Crown aux côtés de Laura Linney (Ozark), Jennifer Aniston (The Morning Show) et Elizabeth Moss (The Handmaid's Tale).

Côté comédie, on devrait retrouver La Fabuleuse Mme Maisel d'Amazon, qui suit les péripéties d'une paisible femme au foyer new-yorkaise bafouée se lançant dans le stand-up, et l'excentrique série canadienne Schitt's Creek, applaudie par une kyrielle de célébrités parmi lesquelles Michelle Obama. Dans la catégorie des mini-séries, les super-héros torturés de Watchmen, louée par la critique, sont quasiment assurés de faire partie des nominés et ont de bonnes chances de l'emporter lors de la remise des prix, en septembre prochain.

"+Watchmen+ est déjà une série formidable en tant que telle, mais elle a pris une signification encore plus forte ces dernières semaines", estime Joyce Eng. La série, axée autour du massacre de plusieurs centaines d'habitants noirs de la ville de Tulsa (Oklahoma) en 1921 par des émeutiers blancs, plonge en effet au coeur des violences racistes et brutalités policières, des thèmes qui sont cruellement d'actualité aux États-Unis depuis la fin mai.

La liste des nominations sera annoncée mardi 28 juillet par l'une des stars du show comique Saturday Night Live, Leslie Jones.  Les Emmy Awards seront remis le 20 septembre, lors d'une cérémonie qui risque fort d'être elle aussi entièrement virtuelle, Los Angeles et sa région étant l'un des principaux foyers de COVID-19 sur le sol américain.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.