04/09/2019 08:43
Le Premier ministre britannique Boris Johnson se prépare à convoquer des élections législatives anticipées après un désaveu cinglant mardi 3 septembre infligé par les députés qui ont adopté une motion en faveur d'un report du Brexit, afin d'éviter une sortie de l'Union européenne sans accord.
>>Brexit: semaine houleuse attendue au Parlement, Boris Johnson durcit le ton
>>Des dizaines de manifestations contre la suspension du Parlement britannique

Le Premier ministre britannique Boris Johnson à la Chambre des Communes le 3 septembre. Photo: AFP/VNA/CVN


À l'issue de débats tendus à la Chambre des communes, les députés hostiles à un Brexit sans accord ont remporté un vote crucial, à 328 voix contre 301, leur permettant de prendre le contrôle de l'agenda parlementaire, normalement détenu par le gouvernement.

Ils pourront ainsi présenter dès mercredi 4 septembre un texte de loi contraignant le Premier ministre conservateur à demander un report du Brexit au 31 janvier 2020 au cas où aucun accord de retrait ne serait trouvé avec Bruxelles.

Les élus de l'opposition ont été rejoints par 21 Tories opposés à un "no deal" -- dont Nicholas Soames, le petit-fils de Winston Churchill, ou l'ex-ministre des Finances Philip Hammond -- qui ont soutenu la motion. 

Mais ce dernier, déterminé à ce que le Royaume-Uni quitte l'Union européenne le 31 octobre -- avec ou sans accord de divorce, a préparé sa contre-attaque.

Le Premier ministre a dans la foulée présenté une motion pour convoquer des élections législatives. Si les députés anti-"no deal" imposent un report du Brexit mercredi 4 septembre, le gouvernement soumettra cette motion au vote de la Chambre. Elle devra recueillir deux tiers des voix pour être adoptée.

"Je ne veux pas d'une élection, mais si les députés votent demain pour arrêter les négociations et appeler à un autre délai inutile du Brexit, qui pourrait durer des années, dans ce cas (une élection) sera le seul moyen de résoudre" la situation, a menacé Boris Johnson après le vote, haussant la voix pour couvrir le brouhaha des rangs de l'opposition.

Lors d'un référendum historique en juin 2016, les Britanniques avaient voté à 52% en faveur d'un divorce avec l'UE.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Quang Binh, destination attrayante pour le tourisme d'aventure La province de Quang Binh (Centre) présente un grand potentiel et de nombreux avantages pour le développement du tourisme, en particulier le tourisme d'aventure et le tourisme expérientiel.