30/03/2018 08:51
La ratification de l'accord de libre-échange (ALE) avec l’Union européenne en 2018 offre aux entreprises vietnamiennes l’opportunité d’intensifier leurs activités d’exportation dans le domaine du bois.

La valeur des exportations de bois et des produits transformés du Vietnam se classe au premier rang au sein de l'ASEAN.
Photo : Thê Anh/VNA/CVN
 
Selon les statistiques de l’Office général des douanes, le chiffre d’affaires à l'exportation de bois a approché les 8 milliards de dollars en 2017. À noter que les produits transformés ont atteint 7,66 milliards de dollars, soit une hausse de 10,2% comparé à la même période en 2016.

Cette année, les prévisions font état d’environ 9 milliards de dollars. La valeur des exportations de bois et des produits transformés se classe au 6e rang parmi les exportations vietnamiennes les plus rentables. Ainsi le Vietnam est-il le leader du marché du bois au sein de l’ASEAN, le second à l’échelle asiatique et le 5e au niveau mondial.

D’après Bùi Thi Thanh An, chef-adjointe de l’Office de promotion commerciale (ministère de l’Industrie et du Commerce), le secteur vietnamien du bois ainsi que les ventes de produits artisanaux vietnamiens sur le marché européen devraient connaître un développement satisfaisant cette année. Ce succès est le fruit de l’entrée en vigueur, depuis le début de cette année, de l’Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) ainsi que de la signature de l'Accord de partenariat volontaire (VPA - Voluntary Partnership Agreement) concernant l'application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT - Forest Law Enforcement, Governance and Trade) entre le Vietnam et l'Union européenne (UE) au mois de mai 2017.

Bientôt un impôt de 0%

Ainsi, certains produits artisanaux du Vietnam devraient bénéficier de la disparition des barrières douanières en la matière, l’EVFTA prévoyant un taux à hauteur de 0%. De fait, cet avantage commercial devrait offrir aux entreprises vietnamiennes l’opportunité d’accroître leur production et de nouer des liens avec des clients ou des fournisseurs étrangers.

Pour sa part, la compagnie de fabrication des produits en bois Hiêp Long, dans la province de Binh Duong (Sud), a déjà signé de nombreux contrats d’exportation courant jusqu’à juin 2018. "Nos produits sont exportés vers l’Europe, les États-Unis, le Japon et le Moyen-Orient. Le nombre de contrats d’exportation de la compagnie est en hausse de 12 à 15 % comparé à l’année précédente", affirme Huynh Quang Thanh, directeur de la compagnie Hiêp Long.

Cette tendance concerne également la compagnie Scansia Pacific qui "devrait profiter de cette bonne conjoncture pour accroitre sa vitesse d’exportation", informe Nguyên Chiên Thang, directeur général de Scansia Pacific, une entreprise à capitaux entièrement étrangers à la tête de sept usines dans l’ensemble du pays.  "Le nombre de contrats d’exportation pour cette année connaît une augmentation d’environ 25 % par rapport à 2017", ajoute-t-il.

Cependant, la filière nationale du bois doit faire face à nombreuses difficultés, en particulier s’agissant de la compétitivité des matières premières locales, selon les spécialistes.


Selon le Plan de développement du marché du bois pour la période 2014 – 2020 du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le chiffre d’affaires des exportations des produits en bois atteindrait environ 10 milliards de dollars en 2020, alors que la consommation nationale représenterait environ 4 milliards de dollars.
 

Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.