07/11/2020 10:24
Tout vient à point à qui sait attendre. Voici une amusante légende qui montre que la chance peut arriver quand il nous semble ne plus y avoir aucun espoir.
>>Changer son avenir ?
>>Le pêcheur du lac Céleste
>>Trang Quynh, le malin

Sous la carapace une pierre précieuse ?
Photo : CTV/CVN

Il y avait un homme dont la famille était pauvre depuis trois générations. Il était misérable comme l’avaient été son père et son aïeul. Cet homme se dit : "Le proverbe affirme que personne n’appartient à trois familles riches et qu’aucune famille ne reste pauvre pendant trois générations, comment se fait-il que je fasse exception ?". Il avait entendu dire que l’Empereur céleste résidait sur une île, il résolut de s’y rendre pour lui demander l’explication de sa destinée.

Questions sans réponses

Il partit donc. Mais au bout de peu de temps, les provisions lui manquèrent. Il entra dans la maison d’un homme riche pour demander à manger. Celui-ci lui demanda où il allait et, ayant appris quelle était son intention et la pénurie dans laquelle il se trouvait, il lui dit : "Je vous donnerai de l’argent, mais vous interrogerez l’Empereur céleste sur une affaire qui me concerne. Je suis riche, j’ai toujours fait de bonnes œuvres, et cependant je n’ai pas eu de fils. Je n’ai qu’une fille qui est muette depuis sa naissance. Je vous prie de demander quelle est la cause de ce malheur".

Le maître de la maison donna ensuite une provision d’argent au pauvre qui se remit en chemin. Ce dernier se passa un temps assez long ; il n’était pas encore arrivé sur l’île, et ses ressources étaient épuisées. Il entra chez un autre homme riche pour lui demander du secours. Celui-ci avait un jardin planté depuis 30 ans, dont tous les arbres étaient grands et beaux, mais ne produisaient aucun fruit. Il pourvut le pauvre de ce qui lui était nécessaire, et le chargea de demander l’explication de ce phénomène. Le pauvre reprit sa route et arriva enfin au bord de la mer. Il n’avait aucun moyen de se rendre sur l’île, et restait sur le rivage à se plaindre.

Une tortue sortit de l’eau et lui demanda : "Où voulez-vous aller ?". Le voyageur lui raconta son histoire et lui fit connaître l’embarras où il se trouvait. La tortue lui dit : "Je vais vous amener sur l’île, mais vous demanderez pour moi une explication. Voilà mille ans que je fais pénitence, et je reste toujours ce que je suis sans changer de forme". Le pauvre consentit à ce qui lui était demandé. Il monta sur le dos de l’animal et celui-ci le porta jusqu’à l’île. 

Le pauvre se prosterna devant l’Empereur céleste et lui dit : "Je suis arrivé ici grâce à une tortue qui m’a porté et sans laquelle je n’aurais pu parvenir jusqu’à vous. Elle m’a chargé de vous demander pourquoi, après mille ans de pénitence, elle ne changeait pas de forme et restait toujours une tortue". L’Empereur céleste répondit : "Cette tortue a une pierre précieuse, tant qu’elle ne la donnera pas à un autre, elle ne changera pas de forme et restera tortue". 

Belles surprises

Le pauvre dit ensuite à l’Empereur céleste : "Il y a un homme riche qui a fait de bonnes œuvres, comment se fait-il qu’il n’ait pas de fils et que sa fille soit muette depuis sa naissance ?". L’Empereur lui répondit : "La destinée de cette fille est d’épouser un lettré. Quand elle verra le visage de celui qui doit être son mari, elle recouvrera la parole". Notre homme s’informa ensuite de la cause qui stérilisait les arbres du jardin de l’autre homme riche.

Quand l’or et l’argent enfouis sont enlevés, les arbres donnent des fruits.
Photo : VNA/CVN

L’Empereur lui dit : "Dans ce jardin, il y a beaucoup d’or et d’argent enfouis, quand on l’aura enlevé, les arbres produiront des fruits". Satisfait sur tous ces points, le pauvre voulait en venir enfin à la question qui lui était personnelle, mais l’Empereur se mit en colère. "Je suis venu, dit-il, habiter un lieu désert pour y vivre à mon plaisir, et les hommes viennent m’y ennuyer encore". Il remonta au Ciel, et le voyageur se trouva avoir une réponse à toutes les questions, sauf à celle qui l’intéressait lui-même. Il pensa que c’était là un effet de sa destinée et s’en retourna.

La tortue sortit de la mer et lui demanda s’il avait réussi dans sa mission. L’autre lui fit connaître ce qui lui était arrivé et la réponse que l’Empereur céleste avait faite à sa question. La tortue réfléchit que nul ne connaissait l’existence de cette pierre précieuse. Elle eut donc foi en les paroles du pauvre, cracha la pierre précieuse et la lui donna pour le récompenser de ses services. Elle fut aussitôt changée en homme, et ils se séparèrent.

Arrivé à la maison du vieillard qui avait un jardin stérile, le voyageur rendit compte de sa mission. On fit aussitôt des fouilles dans le jardin et l’on trouva des trésors. Le propriétaire voulut les lui abandonner, mais il ne consentit à en prendre que la moitié. Devenu riche, il se livra à l’étude et, au bout de quelques années, il passa ses examens et reçut le titre de lettré. Le roi lui permit de faire son retour solennel dans son pays. Comme il passait avec sa suite devant la maison du premier homme riche, il y entra pour lui rendre compte de la commission dont il l’avait chargé autrefois.

À peine avait-il fait connaître les paroles de l’Empereur céleste que la fille de la maison recouvra la parole. L’homme riche dit que le Ciel avait manifesté sa volonté et la lui donna pour femme. Voici comment après trois générations de pauvreté commença trois générations de richesse.
Ông Ngoai/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Dà Nang, Quang Nam et Thua Thiên-Huê s'associent pour le touristique Le Service du tourisme de la ville de Dà Nang a collaboré avec les Départements du tourisme, les Associations du tourisme et les entreprises des provinces de Quang Nam et de Thua Thiên-Huê pour lancer mercredi 25 novembre le programme de relance touristique "Trois localités - Une destination avec de nombreuses expériences".