06/06/2018 12:17
Ces dernières années, en particulier en 2017, les investissements versés dans les startups du Vietnam ont fortement augmenté, a déclaré Mai Duy Quang, vice-président de l'Association vietnamienne des logiciels et services des technologies de l'information (VINASA), lors de la présentation du programme K-Startup Grand Challenge 2018 tenue récemment à Hanoï.

>>Opportunités pour les entreprises de startup vietnamiennes
>>Le Vietnam soutient l’esprit "start-up" de ses étudiants aux États-Unis
>>La start-up Lalamove fait son entrée sur le marché vietnamien

 

Présentation du programme K-Startup Grand Challenge 2018, le 24 mai à Hanoï.
Photo: VINASA/CVN


K-Startup Grand Challenge a été lancé par le gouvernement sud-coréen en vue de construire un écosystème ouvert qui aide les start-up à élargir leurs marchés dans les pays asiatiques. De nombreuses start-up vietnamiennes participent à ce programme.

Concernant le développement et les potentiels des start-up vietnamiennes, Mai Duy Quang a déclaré que ces dernières années, la participation croissante de fonds d'investissement nationaux et étrangers dans les start-up nationales a montré que celles-ci recèlent de nombreux potentiels. Vingt-huit projets de démarrage ont été financés en 2014, 67 en 2015, avec un capital de 137 millions de dollars, 50 en 2016 avec 205 millions, et 92 en 2017, avec 291 millions.

Le vice-président de la VINASA a déclaré que les fonds versés dans les start-up vietnamiennes allaient certainement augmenter ces prochaines années, car de nombreuses transactions importantes sont en cours ou ont été faites. JD.com, le géant chinois de l’e-commerce par exemple, a investi dans Tiki. Bien que la valeur de l'investissement n’ait pas été dévoilée, certaines sources non officielles ont révélé que JD.com aurait versé environ 44 millions de dollars dans Tiki.

Selon Mai Duy Quang, les investisseurs étrangers apprécient dans les start-up vietnamiennes les projets dans les hautes technologies, et un personnel jeune et enthousiaste. En outre, ce marché est très récent dans le pays, et ses potentiels sont immenses.

"Les  investisseurs sud-coréens ont afflué au Vietnam ces dernières années, dont le groupe Hanwha qui participe au programme +Soutien aux start-up du Vietnam+ avec FPT. Deux Fonds d'investissement sud-coréens, Korea Invesment Partners et Mirae Asset Venture Investment, ont versé 10 millions de dollars dans la start-up vietnamienne Appota... En général, les Sud-Coréens investissent massivement", a informé le vice-président de la VINASA.

 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.