15/05/2018 10:18
Depuis le début de l’année, la Chine demeure le premier marché d’importations du poisson tra (pangasius) vietnamien avec une valeur estimée à plus de 101 millions de dollars, en forte hausse de 45% en variation annuelle.
>>Multiplier les exportations des produits aquatiques vers la Chine
>>1er trimestre : hausse spectaculaire des exportations nationales vers la Chine
>>La filière poisson tra vise 2 milliards de dollars d'exportations en 2018

Dans une usine de transformation du pangasius vietnamien destiné à l'exportation à Bên Tre (Sud). Photo: Thanh Liêm/VNA/CVN

Ce marché représente également 23% des exportations nationales de pangasius. Avec ce rythme de croissance, la Chine peut occuper 30% des exportations des pangasius vietnamien, a estimé l'Association nationales des producteurs de pangasius.

L'Association des pangasius du Vietnam a demandé au ministère de l'Agriculture et du Département rural d'inspecter sérieusement les établissements de transformation des pangasius afin d'assurer la qualité du produit.

En même temps, l'association a exhorté le ministère à étudier des stratégies de développement à long terme et à élaborer des programmes de communications afin de promouvoir ce poisson sur le marché chinois.

En 2017, le Vietnam a exporté ses pangasius vers 138 marchés, avec un chiffre d'affaires de près de 1,8 milliard de dollars (+4% en un an). La Chine et Hong Kong (Chine) sont arrivés en tête des marchés à l'export avec 23% du total, suivis par les États-Unis (19,3%) et  l'Union européenne (11,4%).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.