26/09/2019 21:31


Les incendies qui ont ravagé plus de 4 millions d'hectares en Bolivie ont également provoqué la mort d'au moins 2,3 millions d'animaux et détruit de manière "irréversible" une forêt primaire endémique, selon les premières estimations de spécialistes de l'environnement. "Nous avons consulté les biologistes de (la savane tropicale) Chiquitania et nous avons dépassé l'estimation de plus de 2,3 millions d'animaux disparus dans de nombreuses aires protégées", a déclaré mercredi 25 septembre la professeure Sandra Quiroga, du Département d'ingénierie environnementale de l'Université nationale de la ville de Santa Cruz, dans l'Est du pays, zone la plus touchée par les feux. Parmi les animaux affectés figurent des espèces endémiques de cervidés et de rongeurs, des ocelots - un félin qui vit en Amérique latine - des fourmiliers, blaireaux, pumas, tapirs, jaguars, tortues, lézards, lamas, ainsi que des animaux aquatiques. Les incendies, qui ont ravagé depuis août 4,1 millions d'hectares de forêts et de zones herbeuses, ont également dévasté la "forêt primaire" s'étendant sur une centaine d'hectares dans la réserve de Tucavaca, également dans le département de Santa Cruz.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

La 11e édition du Festival de Huê en 2020 sera inaugurée le 28 août La 11e édition du Festival de Huê en 2020 ouvrira ses portes le 28 août de cette année au lieu du début d'avril comme prévu précédemment en raison de l’évolution complexe de COVID-19, a annoncé le comité d'organisation dudit festival le 20 février.