03/04/2019 22:34
L’Administration de la sylviculture du Vietnam a organisé mercredi 3 avril un atelier sur l’information et la communication relatives à l’accord de partenariat volontaire, traité bilatéral entre l’Union européenne et un pays producteur de bois.
>>Les exportations du bois atteindront 11 milliards d'USD
>>Secteur agricole, sylvicole et aquatique: les dix événements les plus marquants en 2018
>>Pour la mise en œuvre efficace de la Loi sur la sylviculture

Vue de l'atelier, le 3 avril à Hanoï. Photo: Bich Hông/VNA/CVN

Le projet "Plan d’action sur la divulgation d’information et la communication en vue de la mise en œuvre de l’accord de partenariat volontaire (APV) sur l’application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT, pour Forest Law Enforcement, Governance and Trade) est financé par le Programme FAO - UE FLEGT.

Il devra aider le Vietnam à élaborer et à mettre en œuvre un programme de communication sur l’APV et le Système d’assurance de la légalité du bois du Vietnam (VNTLAS, pour Vietnam’s Timber Legality Assurance System), qui définit et vérifie le bois légal et donne lieu à des autorisations FLEGT.

L’APV qui est juridiquement contraignant dès sa ratification, vise à améliorer la gouvernance forestière au Vietnam et à promouvoir les exportations de bois et produits dérivés récoltés légalement vers le marché de l’UE, selon le chef adjoint de l’Administration de la sylviculture du Vietnam (VNFOREST), Pham Van Diên.

Le contenu de l’APV affectera de nombreux sujets de la chaîne d’approvisionnement en bois du Vietnam. Chacun de ces sujets sera influencé à des degrés divers et auront des intérêts et des besoins d’information différents sur les engagements pris dans le cadre de l’APV, a-t-il indiqué.

Pour les entreprises du bois, l’APV leur confère un avantage sur le marché européen du fait que tous les produits bois accompagnés d’une autorisation FLEGT sont automatiquement conformes au Règlement sur le bois de l’UE et ne nécessitent pas de mesures de diligence raisonnée supplémentaires de la part des importateurs européens.

2018 a été une année faste pour l’industrie du bois. Les exportations de produits en bois ont rapporté plus de 8,9 milliards de dollars au pays, soit une hausse de 14,5% par rapport à l’année précédente. Le pays table sur un chiffre d’affaires à l’export de 11 milliards de dollars cette année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.