31/03/2020 17:23
La Banque mondiale (BM) a rendu public le 31 mars son rapport de mise à jour économique de l’Asie de l’Est et du Pacifique d’avril 2020 (World Bank’s April 2020 Economic Update for East Asia and the Pacific).
Selon ce rapport intitulé “East Asia and Pacific in the Time of COVID-19” (Asie de l'Est et Pacifique au temps de COVID-19), malgré les impacts de la pandémie de coronavirus (COVID-19) et les fluctuations sur le marché financier mondial, l’économie vietnamienne était temporairement stable face aux chocs venus de l’extérieur pendant les premiers mois 2020. D’un point de vue positif, le Vietnam dispose d’une base solide pour tirer avantage de plusieurs accords de libre-échange qui entreront en vigueur dans les temps à venir.  

La BM estime que dans les temps à venir, le Vietnam pourra gérer les risques externes en diversifiant les marchés commerciaux, en observant les accords de libre-échange. Photo : VNA/CVN

D’après la Banque mondiale, pendant les deux premiers mois 2020, les exportations ont augmenté de 8% ; les investissements directs étrangers versés au Vietnam se sont élevés à 2,5 milliards de dollars ; le secteur du commerce de détail a connu une croissance de 5,4%. En général, les perspectives à moyen terme sont favorables. Cependant, la croissance du PIB national sera affectée à cause de la pandémie de COVID-19 qui fait des ravages dans le monde. Des estimations préliminaires indiquent que la croissance économique pourrait baisser à 4,9% en 2020. Le tourisme, la fabrication et la transformation sont les secteurs les plus impactés car les chaînes d’approvisionnements sont interrompues.

Selon le rapport, comme de nombreux foyers vivent de leurs salaires, même dans les zones rurales, la récession dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de la production et de la transformation pourrait faire augmenter temporairement le taux de pauvreté au premier semestre 2020.
Le rapport indique également que le déficit budgétaire augmenterait en 2020 en raison de recettes plus modestes et de plans de relance pour diminuer les impacts négatifs de la pandémie sur l’économie vietnamienne. A moyen terme, la croissance prévue devrait s’élever à 7,5% en 2021 et être de l’ordre de 6,5% en 2022 grâce à l’amélioration de la demande extérieure, à la consolidation du secteur des services et au rétablissement progressif de l’agriculture.

La Banque mondiale estime que dans les temps à venir, le Vietnam pourra gérer les risques externes en diversifiant les marchés commerciaux, en améliorant sa compétitivité et en observant les accords de libre-échange de nouvelle-génération… Le rapport recommande aux pays de l’Asie de l’Est et du Pacifique d’investir de façon urgente dans l’amélioration des capacités et compétences du secteur de la santé, de renforcer la coopération internationale pour intensifier la production et la fourniture de matériel et services médicaux importants dans le contexte de pandémie. Il souligne l’importance du maintien de l’ouverture commerciale pour que le matériel médical et d’autres marchandises puissent venir dans tous les pays. Il est également important de créer des conditions favorables au rétablissement économique…
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.