05/06/2020 23:29
Une campagne de communication intitulée "Blue Heart" (Cœur Bleu) a été lancée le 4 juin pour appeler à des efforts conjoints pour mettre fin à la violence et protéger les enfants et les femmes, notamment dans le contexte d’urgences comme la pandémie de COVID-19.
>>Le Vietnam élabore une nouvelle stratégie nationale sur l'égalité des sexes pour 2021-2030
>>Le Vietnam à une séance sur "Les Femmes et la Paix et la Sécurité" à New York
>>Génération Égalité : les Vietnamiens créent des contes de fées modernes pour un avenir égal

Cette campagne est co-organisée par le Département des affaires des enfants relevant du ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) au Vietnam, le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) au Vietnam et l'entité des Nations unies consacrée à l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes).

Lors du lancement de la campagne "Blue Heart" pour mettre fin à la violence vis-à-vis des enfants et des femmes.  Photo : VNA/CVN

La campagne appelle à l'action du public, des parents / tuteurs / membres de la famille, des femmes, des hommes, des filles, des voisins, des enseignants ainsi que des autorités locales pour dénoncer et signaler les violences. Elle fournit également des connaissances et des compétences aux femmes et aux enfants pour prévenir la violence et les abus, améliorer la santé mentale et le bien-être psychosocial de toutes les personnes touchées, tout en créant un environnement sûr pour les enfants.

La pandémie de COVID-19 a eu un impact significatif à travers le monde. Si les efforts visant à contenir le virus sont essentiels pour maintenir la population en bonne santé, ils exposent également les femmes et les enfants à des risques accrus de violence, notamment de mauvais traitements, de violence sexiste et d'abus sexuels. Au Vietnam, le Peace House, refuge pour femmes et filles victimes de violences, relevant de l’Union des femmes du Vietnam, a signalé avoir reçu deux fois plus de femmes cherchant un abri pendant la période de COVID-19.

Rana Flowers, représentante de l'UNICEF au Vietnam, a appelé à l'action de la part des autorités locales, des communautés, des parents et des gouvernements pour assurer la sécurité des enfants et des femmes. La directrice adjointe du Département des affaires des enfants, Vu Thi Kim Hoa, a déclaré que son département s’associait à l’UNICEF pour mettre en place des programmes de formations de cadres, parents et tuteurs sur les consultations psychologiques et la santé mentale des enfants, lesquels devraient être finalisés en juillet prochain.

Lancée dans le cadre du "Mois d'action pour les enfants", la campagne "Blue Heart" voit un grand soutien de nombreux artistes vietnamiens qui aident à diffuser largement son message de protection des enfants et des femmes.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.