24/06/2017 18:00
La nouvelle ministre française des Armées, Florence Parly, s'est félicitée vendredi soir 23 juin de la décision belge d'engager des discussions avec la France pour un partenatiat stratégique dans le domaine des véhicules blindés à hauteur de 1,1 milliard d'euros.
>>France: l'Insee abaisse à nouveau sa prévision de croissance pour 2016
>>France : le commerce équitable s'implante aussi chez les paysans "du Nord"

La ministre des Armées, Florence Parly, aux côtés de Serge Dassault, le 23 juin au Bourget. Photo : AFP/VNA/CVN

"Cette décision démontre la grande proximité stratégique et opérationnelle de nos deux pays et correspond à un partenariat structurant qui nous liera pour de nombreuses années", a déclaré la ministre dans un communiqué.

Florence Parly rencontrera son homologue belge Steven Vandeput le 29 juin "pour définir les modalités de ce dialogue qui s'inscrit dans le développement de l'Europe de la Défense".

Le gouvernement belge a décidé jeudi 22 juin d'acquérir 60 véhicules de combat français de type Jaguar et 417 véhicules légers de type Griffon pour 1,1 milliard d'euros.

Dans le cadre du partenariat avec la France, "la formation, l’entraînement et le soutien logistique seront organisés conjointement", a alors précisé le ministère belge de la Défense.

Les deux pays mèneront "des travaux communs sur les concepts d'emploi opérationnel, la formation, le maintien en condition opérationnelle (entretien, ndlr) et les infrastructures", a détaillé de son côté la ministre française.

Le Griffon est un véhicule blindé multi-rôles (VBMR) à six roues motrices (6x6) destiné à remplacer les véhicules de l'avant blindé (VAB).

Le Jaguar est un engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) également 6x6 destiné à remplacer les chars légers AMX10RC et Sagaie, ainsi que les VAB équipés des missiles Hot.

Les deux blindés s'inscrivent dans le programme Scorpion de renouvellement des capacités de combat de l'armée de Terre française.

La France a prévu d'acquérir 1.668 Griffon et 248 Jaguar, les premières livraisons devant intervenir respectivement en 2018 et 2020.

Outre les français Nexter Systems, Thales et Renault Trucks Defense, le programme fait intervenir le groupe de défense Safran pour l'optronique et, pour ce qui concerne l'armement du Jaguar, le franco-britannique CTA International pour le canon de 40 mm et l'européen MBDA pour le missile moyenne portée MMP.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).