28/02/2019 17:50
La province de Binh Thuân (Centre) a organisé le 27 février une conférence d’évaluation des résultats de la réalisation des devoirs et des mesures urgentes pour accroître la gestion et empêcher la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).
>>Pêche illicite: la marche forcée des réformes
>>Bà Ria-Vung Tàu durcit le ton contre la pêche INN

Une mission de la Commission de la pêche du Parlement européen au port de pêche de Ngoc Hai, dans la ville de Hai Phong (Nord). 
Photo: An Dang/VNA/CVN

À cette conférence, Huynh Thanh Canh, secrétaire adjoint permanent du Comité provinciale du Parti de Binh Thuân a demandé aux divers échelons, autorités, collectivités des localités côtières de se coordonner avec les branches concernées pour appliquer de manière homogène des solutions pour parvenir à la  fin de la pêche INN.

Après plus d’un an de réalisation de la directive 30-CT/TW du Comité provincial du Parti sur les devoirs et mesures urgentes pour intensifier la gestion de la pêche INN, les cadres,  habitants, notamment les pêcheurs, ont changé leur pratiques.

Le 23 octobre 2017, la Commission européenne (CE) a émis un "carton jaune", en guise de premier avertissement, à l'encontre du Vietnam pour ses pratiques de pêche jugées illégales. En janvier 2019, des représentants de la CE retourneront au Vietnam pour examiner la situation.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam