08/10/2020 10:51
Afin de permettre aux entreprises et particuliers affectés par la crise du coronavirus de sauvegarder leurs activités économiques, le gouvernement a lancé différents programmes de soutien financier et technique. Bilan sur l’efficacité de ces mesures.

Le gouvernement aidera les entreprises et les populations à sortir de la crise, à relancer l’industrie d’ici à la fin de 2020 et à stimuler la croissance économique dès 2021. Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN

Quelles sont les mesures du gouvernement ?

Le Premier ministre a demandé au ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales de dresser un plan de soutien global aux fins de permettre aux entreprises et aux travailleurs de maintenir leur activité après la crise de COVID-19.

"Le gouvernement a décidé de reporter le paiement des cotisations patronales de sécurité sociale en particulier, des cotisations de retraite et de capital décès des entreprises ayant perdu 50% de leur chiffre d’affaires et qui ont été obligés de licencier 50% de leur effectif. Nous avons proposé au gouvernement d’élargir le champ d’application de ces dispositions aux entreprises qui ont été obligées de licencier 10% de leur effectif", a précisé le ministre Dào Ngoc Dung.

L’exécutif a aussi prorogé le délai de paiement des taxes sur la valeur ajoutée, des impôts sur les sociétés et des taxes foncières. Les travailleurs ayant perdu leur emploi et les entreprises mises à l’arrêt à cause de la COVID-19 ont également bénéficié d’allocations.

Le Premier ministre a, quant à lui, pris l’initiative de s’entretenir avec les sociétés touchées par la crise afin de les encourager à traverser cette période difficile. "Le gouvernement aidera les entreprises et les populations à sortir de la crise, à relancer l’industrie d’ici à la fin de 2020 et à stimuler la croissance économique dès 2021", a-t-il dit.

Pour l’avenir

Selon plusieurs économistes, les impacts du COVID-19 ne se limiteront pas à une récession économique. Alors que les conséquences de la première vague ne sont pas encore résolues, une deuxième vague de contamination frappe différents continents et accentue les restrictions au commerce et à l’investissement.

Dévastées par une crise qui s’éternise, les entreprises doivent pouvoir bénéficier de nouvelles liquidités pour maintenir leurs activités. Nguyên Nhu So, député de la province de Bac Ninh, a déclaré : "Le gouvernement va devoir mener une politique monétaire plus flexible et faciliter l’accès de l’emprunt aux entreprises. Des prêts à taux réduit doivent être mis en place pour permettre aux sociétés à l’arrêt de relancer leurs activités et de sauver celles qui sont  au bord de la faillite". Le gouvernement vietnamien se mobilise pour réduire les effets de la pandémie sur la croissance du pays et relancer son économie.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.