16/07/2018 17:28
L'opérateur Orange a annoncé lundi 16 juillet le rachat de Basefarm, spécialiste anglais des services informatiques dématérialisés ("cloud computing") pour les entreprises, pour une valeur de 350 millions d'euros.
>>Réseaux mobiles : Orange encore devant, Free à la traîne
>>Le retard de la fibre optique en zones rurales dû à des "débats" entre Orange et SFR

L'opérateur français Orange rachète Basefarm, le spécialiste anglais des services informatiques dématérialisés. Photo: AFP/VNA/CVN

L'acquisition porte "sur 100% du capital pour une valeur d'entreprise de 350 millions d'euros", a indiqué la filiale entreprises d'Orange, Orange Business Service (OBS), dans un communiqué. Orange rachète ainsi la part du capital mise en vente par le fonds d'investissement américain Abry Partners.

Basefarm est spécialisé dans le "cloud computing", un modèle qui permet un accès à la demande à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques configurables. Pour l'opérateur français, il s'agit "d'accélérer notre développement international" dans ce secteur et "d'étendre nos services de +Big Data+", pour le stockage et l'exploitation des données.

Selon le groupe, cette acquisition "complète également la couverture géographique de ses services", positionnant Orange Business comme un nouveau "leader du marché européen".

Avec un chiffre d'affaires supérieur à 100 millions d'euros en 2017, Basefarm opère dans différents pays européens, en particulier en Norvège, en Suède, aux Pays-Bas, en Autriche et en Allemagne. L'opération doit encore recevoir l'approbation de l'autorité de la concurrence et pourrait intervenir "au cours du troisième trimestre 2018", selon le groupe.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Tourisme: approuver le projet d’accélération de l'application des technologies numériques ​ Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a approuvé le plan directeur pour l'application des technologies de l'information dans le domaine du tourisme pour la période 2018-2020, avec une orientation jusqu'en 2025.