12/05/2018 23:20
Pendant une semaine, du 11 au 18 mai, les supermarchés Big C (Central Group Vietnam) vendront les citrouilles produites par les agriculteurs de la commune de Cu Yang, district d’Eakar, province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre), afin de les aider à écouler leurs récoltes.
>>Big C Vietnam s’engage aux côtés des marques vietnamiennes
>>Big C forme des managers de la grande distribution

Récolte de citrouilles dans la commune de Cu Yang, district d'Eakar, province de Dak Lak.
Photo : Big C/CVN
Devant la difficulté à vendre les citrouilles produites par les agriculteurs de la commune Cu Yang, district d’Eakar, province de Dak Lak, le service des achats de Big C Vietnam a pris contact le 10 mai avec les autorités locales et a décidé d'acheter les produits en signe de soutien.

Par conséquent, à partir du 11 mai, tous les supermarchés Big C au Sud vendront des citrouilles au prix de 4.900 dôngs/kg. En une semaine, Big C devrait en vendre environ 60 tonnes, contribuant ainsi à résoudre les problèmes de consommation, de sorte que le prix des cucurbitacées se stabilise progressivement, limitant les pertes pour les agriculteurs.

Nguyên Manh Hùng, président du Comité populaire de la commune Cu Yang, a expliqué que sa ville était l’une des plus pauvres du district d’EaKar dans lequel les minorités ethniques représentent 42% de la population totale.

La superficie cultivée par an y est de 3.200 ha, on y plante du riz, du maïs, des haricots et de la citrouille. Actuellement, la superficie réservée  à la citrouille de Cu Yang est de 110 ha avec un rendement estimé à 20 tonnes/ ha. Mais les prix de cette dernière denrée sont en pleine chute, entrainant un manque à gagner pour les paysans. "La raison de la production instable de citrouilles est due au manque d'entreprises spécialisées dans les achats et donc dépendent principalement des commerçants", a déclaré Nguyên Manh Hùng.

Du 11 au 18 mai, les supermarchés Big C vendront ces citrouilles produites par les agriculteurs de la commune de Cu Yang, district d’Eakar, province de Dak Lak.

Photo : Big C/CVN


Auparavant, les radis blanc des agriculteurs du district de Mê Linh (Hanoi) posaient également ces problèmes.  Big C Vietnam en a effectué l'achat et la vente dans tous les supermarchés Big C du Nord avec dans chacun de ses établissements un "point de vente des radis blanc pour soutenir les agriculteurs de Mê Linh" avec un prix salvateur pour les producteurs fixé à 3.900 dôngs/ kg, permettant de fait la participation au programme des consommateurs. Deux semaines plus tard, les prix des radis blancs étaint stabilisé dans l’intéret de chacun.

En s'engageant à toujours soutenir les agriculteurs vietnamiens, Big C Vietnam et Central Group Vietnam ont déployé des programmes d'achats et de ventes à but non lucratif au cours des dernières années comme pour les radis blancs en mars 2018 mais aussi pour la viande de porc (mai 2017), les pastèques de Quang Ngai (avril 2017), les bananes de Dông Nai (mars 2017)… Par ailleurs, lesdits distributeurs promeuvent activement d’autres spécialités sans qu’elles soient en période de crise à l’instar de la semaine du litchi de Bac Giang; la semaine du longane de Hung Yên, etc.
 
Trung Khánh/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

La Fête des fleurs de lotus de Dông Thap 2018 Afin d'honorer la beauté des fleurs de lotus tout en promouvant les produits transformés à base de cette plante, une fête consacrée à cette fleur a eu lieu du 18 au 20 mai dans le district de Thap Muoi, province de Dông Thap (Sud).