03/01/2016 16:48
À plus de 40 km de l’ouest de Hanoi, l’éco-resort La Ferme du Colvert est devenu l’une des adresses connues des touristes dans la province de Hoà Binh (Nord), dont les Français, afin de fuir la vie urbaine trop animée et de faire un retour à la nature. Passez-y le réveillon du Nouvel An 2016.

>>En attendant l’ouverture de sites touristiques à Hoà Binh
>>Les couleurs de la gastronomie française et vietnamienne

S’étendant sur 25 ha du village Cu Yên de l’ethnie Muong nommé dans le district de Luong Son, l’éco-resort franco-vietnamien La Ferme du Colvert a été construit il y a plus de dix ans par les époux Chassedieu qui vouent un amour sans borne à la nature, à la France et au Vietnam. Ce lieu associe tradition et confort, nature vietnamienne et raffinement français. Il a été inscrit en 2014 sur la liste des sites touristiques connus de la province de Hoà Binh. 
 

Porte d’entrée de La Ferme du Colvert. 


À l’occasion du Réveillon du Nouvel An, La Ferme du Colvert lance de nombreuses activités pour ses hôtes sur ce terroir Muong, leur permettant d’aller à la découverte de divers aspects de la culture française comme de l’identité de cette ethnie minoritaire de Hoà Binh.

Les visiteurs font d’abord un petit tour dans les 12 maisons coquettes qui jonchent les flancs d’une colline, de style traditionnel vietnamien comme de style français, lesquelles comprennent 59 chambres pouvant accueillir 150 visiteurs, puis sur la maison sur pilotis de Phong Lan qui est située au centre du resort. Son architecture est un savant mélange de maison sur pilotis traditionnelle des Muong et de bâtisses que l’on peut trouver sur la Côte d’Azur, au Sud de la France, d’où est originaire le mari de Mme An Trân Chassedieu. Il y a encore le large lac Dom fournissant poissons et crevettes frais aux trois restaurants de La Ferme du Colvert. N’oubliez pas le centre Spa Nature où les touristes peuvent regagner toute l’énergie et la vitalité dont ils ont besoin pour leur retour au tumulte de la ville. Le centre Spa est situé au bord de l’eau, et le doux murmure des flots qui s’écoulent bercera tendrement l’esprit le temps des soins. Les touristes peuvent aussi observer de leurs yeux des jardins de thé vert et de légumes biologiques.

Lorsque le soleil descend, un gala diner attend les touristes avec de nombreux bons plats fait maison et des spécialités locales. Il s’agit du «cocktail la Ferme du Colvert», du «kir au cassis ou mûres sauvages et ses amuses bouche maison», du «méli-mélo de ses terroirs», du «duos chaud froid de soupe de poisson du lac Dom et Gazpacho de concombres et tomates», du «carpaccio de poissons Qua (poisson tête de serpent strié ou ophiocéphale maculé) des ruisseaux aux baies rouges et huile d’Olive», de la «terrine maison de porc +Cul Noir+», du «pigeonneau farci aux raisins et rôti sur son nid de galette croustillante», du «cochon de lait Muong rôti façon Colvert aux feuilles de Mac Mât». Avant tout ça, les touristes sont invités à participer à une classe de boulangerie et de patisserie dirigée par Mathieu, un enseignant français connu à Hanoi.

En attendant le Réveillon du Nouvel An, les touristes ont l’occasion de contempler les danses et les chansons des Muong interprétées par des artistes locaux.       
   
«Voilà c’est dix ans que j’accueille le Nouvel An au Vietnam. Pour cette année, j’ai choisi d’aller plus loin, au lieu d’aller chez mes amis à Hanoi. Je vais à La Ferme du Colvert. Je la trouve agréable et magnifique», explique Laurent, un visiteur français.

Quelques photos de La Ferme du Colvert et des activités du Réveillon du Nouvel An 2016 :

Texte et photos : Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.