12/07/2021 21:25
Le président du Comité populaire de la ville de Cân Tho (Sud) vient de confier au Service municipal de la construction la tâche de collaborer avec les unités concernées pour étudier et donner des conseils sur la proposition d'investissement dans une zone urbaine et universitaire de 100 hectares.
>>La région de Cân Tho, toujours plus attractive
>>À Cân Tho, des collégiens font de l’art avec du riz et des matériaux recyclés
>>Création d’une zone de technologies de l’information à Cân Tho

Maquette du Centre hospitalier universitaire de Nam Cân Tho.
hoto : CTV/CVN

Le projet d'investissement dans une zone urbaine et universitaire de 100 hectares représentera un investissement total de 7.000 milliards de dôngs (304,2 millions d’USD), financés par l'Université de Nam Cân Tho. Le 21 juin 2021, le président du Conseil de l'Université de Nam Cân Tho avait envoyé une dépêche officielle au Comité populaire de la ville de Cân Tho proposant la planification d'une centaine d’hectares de terrain dans le district de Cai Rang pour l'investissement et la construction de nombreux projets de son université.

Concrètement, ce projet comprend la construction de la zone urbaine écologique de l'Université de Nam Cân Tho, d'un amphithéâtre, d'un centre d'application de haute technologie à l'échelle régionale et internationale, d'un hôpital, d'une maison de retraite, d'une zone d'écotourisme, d'un centre sportif multifonctionnel, d'écoles, d'un centre de formation professionnelle, d'un centre commercial, etc.

L'Université de Nam Cân Tho est en train d'investir dans la construction du Centre hospitalier universitaire de Nam Cân Tho dans le quartier résidentiel homonyme, quartier de Hung Thanh, arrondissement de Cai Rang, d'un fonds total de plus de 800 milliards de dôngs.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrirait ses portes aux touristes internationaux Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a proposé un programme pilote d’accueil des visiteurs internationaux munis de passeports vaccinaux à Phu Quôc, province méridionale de Kiên Giang à partir d’octobre prochain, ce pour une durée de six mois.