03/05/2018 18:38
La conférence internationale sur le thème "La science pour le développement" se tiendra les 9 et 10 mai au Centre international des sciences et de l'éducation interdisciplinaire (ICISE) à Quy Nhon, province de Binh Dinh (Centre).
>>Créer des scientifiques "made in Vietnam"
>>La science exoplanétaire au cœur d'un colloque scientifique à Quy Nhon
>>L’exploration de l'univers sombre en discussion à Quy Nhon

L'ICISE où se déroulera la conférence internationale sur "La science pour le développement", prévue les 9 et 10 mai à Quy Nhon, province de Binh Dinh.
Photo: ICISE/CVN

L'événement fait suite à la conférence internationale "La science fondamentale et la société" qui s'est tenue à l'ICISE en juillet 2016, dans le cadre des XIIe Rencontres du Vietnam.

Cette conférence ira plus loin et constituera un "brainstorming" concernant le rôle de la science - qu'elle soit fondamentale ou appliquée - dans le développement durable de la société. Bien que la science soit généralement reconnue comme utile pour la société, il arrive assez souvent que les scientifiques ne s'impliquent pas suffisamment tôt dans les discussions tenant aux grands problèmes sociétaux et dans la conception des politiques connexes. Pour surmonter ce problème, des passerelles devraient être jetées entre décideurs politiques, scientifiques, diplomates, entrepreneurs et organisations internationales. Cela aiderait la société à tirer parti des avantages que la science peut apporter, à la fois en termes de contribution directe à la solution de problèmes spécifiques et de modèles qu'elle peut offrir pour résoudre des questions complexes.

La conférence "La science pour le développement" sera aussi l’occasion de discuter de l'état d'avancement de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, ainsi que de ses perspectives futures vues par le monde de la science, de la technologie et de l'innovation. Elle permettra également de fournir une vision multilatérale de la mise en œuvre de l'Agenda avec les contributions de pays émergents et de différentes régions.

Les tables rondes prévues compléteront les discussions sur la mise en œuvre de l'Agenda 2030 en abordant l'impact social et économique de la science et ses relations avec l'élaboration des politiques ainsi que ses liens possibles avec la révolution industrielle. La conférence stimulera ainsi la discussion et appellera à des propositions concrètes sur le rôle de la science pour le dialogue interculturel et pour la paix. Explorer et comprendre les mécanismes qui relient la science au développement peuvent être un réel investissement pour de nombreux pays, car il peut les aider à atteindre les objectifs de l'Agenda 2030 au niveau national.
 
---------------------------------------------------------
Cinq lauréats du prix Nobel ont participé au colloque international
"La science fondamentale et la société" en 2016 à Quy Nhon.
-------------------------------------
 
Le colloque international "La science fondamentale et la société" en 2016 a été organisée sous le haut patronage des présidents du Vietnam et de la France, du ministère des Sciences et des Technologies du Vietnam et de la province de Binh Dinh, en collaboration avec le CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire), l'UNESCO et l'Institut international Solvay.

Vue générale du colloque international sur "La science fondamentale et la société", en juillet 2016 à Quy Nhon.
Photo: Thanh Tuê/CVN

L'événement a vu la participation de nombreux scientifiques, diplomates, décideurs politiques internationaux, représentants d'organisations gouvernementales et non gouvernementales, ainsi que de cinq lauréats du prix Nobel. Le succès de l'événement a été attesté par la couverture très positive qu'il a reçue dans les médias et par l'estime des partenaires internationaux.

Des experts de différents domaines y ont discuté du rôle de la science fondamentale dans la société ainsi que du potentiel de la science en tant qu'élément du dialogue interculturel et de la coopération internationale pacifique.


Fin 2015, les Nations unies ont adopté le Programme de développement durable à l'horizon 2030, un programme ambitieux visant à assurer un développement équilibré, durable et généralisé de la planète.

La science a un rôle potentiel dans la mise en œuvre du programme, à bien des égards. Elle peut fournir le savoir-faire requis, les technologies et l'innovation pertinente dont les pays ont besoin pour passer concrètement de la définition des objectifs à leur mise en œuvre par actions efficaces. Elle peut également aider à identifier les mécanismes permettant de gérer correctement les connaissances et le transfert de technologies. Enfin, ses modèles opérationnels peuvent contribuer à une mise en œuvre efficace des objectifs, en particulier dans les pays en développement.
 

Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.