07/08/2015 18:36
Les longanes de la province de Hung Yên (Nord) arrivent à maturité, la saison de récolte est imminente. Les fruits sont bien soignés car ils sont destinés à être exportés aux États-Unis vers la mi-août.
>>Premier succès des litchis vietnamiens exportés en France
>>2015, année exceptionnelle pour l’exportation de fruits vietnamiens
>>Les fruits vietnamiens à la conquête du monde

Cette année, c’est la première fois que des longanes vietnamiens seront présents aux États-Unis.

Hung Yên possède deux régions principales de longaniers répondant aux normes d’hygiène américaines, 20 ha appartenant à 175 exploitations familiales des communes de Hàm Tu du district de Khoai Châu, et de Hông Nam de la ville de Hung Yên. Les cultivateurs ont suivi une formation de perfectionnement et bénéficié de subventions pour l’emploi de produits de protection végétale.

Cette année, c’est la première fois que des longanes vietnamiens seront présents aux États-Unis.
Photo : Dinh Huê/VNA/CVN

Après l'établissement des zones de culture dont la production est destinée à l’export, le processus de cette dernière est strictement contrôlé. Les cultivateurs veillent tout particulièrement à respecter la réglementation avec les conseils d’organismes spécialisés. Les variétés comme la qualité de ces longanes sont meilleures, aux normes VietGAP, et l’usage de protection végétale d’origine écologique contre les parasites agricoles.

Développer les débouchés à l’export

Selon Bùi Van Tam, un cultivateur de longanes de Hung Yên, les États-Unis sont un marché exigeant, mais important. Aussi, plusieurs exploitations ont donné priorité aux soins de leurs vergers de longaniers.

D’après Nguyên Van Hà, cultivateur de la commune de Hàm Tu, les préparatifs de l’export des longanes sont difficiles et pénibles. Si le rendement est plus faible, en revanche, le produit est très beau. Selon les cultivateurs, la productivité des longaniers dont les fruits doivent être exportés devrait atteindre près de dix tonnes l’hectare.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a recommandé aux cultivateurs de respecter les réglementations en vigueur pour atteindre les objectifs fixés et sélectionner des longaniers de bonne qualité. Actuellement, le district de Khoai Châu et la ville de Hung Yên ont donné toutes informations nécessaires aux cultivateurs pour bien conserver les longanes déjà à maturité afin de satisfaire la demande sur ce marché exigeant que sont les États-Unis.

«Le Service de l’agriculture et du développement rural de Hung Yên va organiser, en collaboration avec le Service provincial de l’industrie et du commerce, des activités de promotion du commerce et de l’accès des entreprises expérimentées dans l’export de fruits de Hô Chi Minh-Ville et de Hanoi afin de développer les débouchés à l’export de ce fruit», a indiqué Doàn Thi Chai, directrice adjointe du Service provincial de l’agriculture et du développement rural.
 
Mai Huong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.