29/05/2021 14:27
Joe Biden ambitionne de "réinventer" l'économie américaine, avec un projet de budget pour 2022 de 6.000 milliards d'USD dont les priorités prennent le contre-pied de celles de Donald Trump, et dont les dépenses feraient gonfler la dette du pays à un niveau jamais vu.
>>Le dollar stable avant l'inflation américaine
>>À Wall Street, le Dow Jones progresse grâce à Boeing et un indicateur
>>Le dollar reprend de la vigueur après les minutes de la Fed

Joe Biden le 27 mai à Cleveland (Ohio). Photo : AFP/VNA/CVN

Éducation, santé, infrastructures, changement climatique...: les priorités dévoilées dans le premier projet de budget présenté par le président américain, dont les grandes lignes avaient été présentées début avril, sont dans la veine de ses promesses de campagne. Mais il reviendra aux élus du Congrès d'adopter ou non ces dépenses et réformes. Et la majorité démocrate de Joe Biden est si étroite qu'il ne peut se permettre quasiment aucune défection.

Le président a appelé à "saisir le moment pour réinventer et reconstruire une nouvelle économie américaine qui investit dans la promesse et le potentiel de chaque Américain", dans un message adressé au Congrès.

Le COVID-19 a plongé les États-Unis dans une crise économique sévère, et, si le pays commence à se redresser, il est encore loin des niveaux d'avant pandémie. Joe Biden propose ainsi 6.000 milliards d'USD de dépenses pour l'exercice fiscal 2022, un montant très élevé, moins toutefois que ce que le gouvernement fédéral a du décaisser en 2020 et 2021, à cause des dépenses faramineuses liées à la pandémie de COVID-19.

À titre de comparaison, le budget 2020 présenté par Donald Trump en 2019 prévoyait 4.700 milliards d'USD de dépenses. Le président américain entend augmenter considérablement les montants alloués aux investissements dans l'éducation, la santé, et les infrastructures. Le budget consacré à la défense augmente légèrement, à 756 milliards d'USD.

À l'instar de Donald Trump, Joe Biden fonde également son budget sur des perspectives de croissance très optimistes : +6,2% en 2022, +4,2% en 2023 puis 3,8% à 4% entre 2024 et 2031, soit quasiment le double de ce que prévoit la Banque centrale américaine (Fed). "L'Amérique ne peut pas se permettre de simplement revenir à la situation d'avant la pandémie (...) avec les faiblesses structurelles et les inégalités de l'ancienne économie", a encore averti le président.

Pour cela, il compte sur deux plans d'investissements : un premier "pour les familles américaines" de 1.800 milliards d'USD sur 10 ans, un autre sur les infrastructures, objet d'âpres négociations entre l'administration et l'opposition.

Les sénateurs républicains proposent 928 milliards d'USD sur huit ans, contre 1.700 milliards pour les démocrates.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.