22/01/2022 17:31
Le président américain Joe Biden et le Premier ministre japonais Fumio Kishida se sont engagés vendredi 21 janvier, lors d'un entretien par visioconférence, à contrer les ambitions de la Chine en Asie-Pacifique et à se coordonner étroitement face aux menaces russes en Ukraine.

>>Ukraine : L'OTAN et la Russie font le constat de leurs profondes divergences
>>Américains et Russes commencent des pourparlers "compliqués"
>>Alliance nippo-américaine, une "pierre angulaire", selon le nouveau Premier ministre japonais Yukio Hatoyama

Le président américain Joe Biden à Washington, le 20 janvier 2022.

Photo : AFP/VNA/CVN

Depuis son arrivée à la Maison Blanche il y a un an, Joe Biden a tenu à faire de la restauration de l'importance de la relation américano-japonaise une priorité, promettant de relancer les alliances des États-Unis malmenées par son prédécesseur Donald Trump.

"Ce fut un honneur de rencontrer le Premier ministre Kishida afin d'approfondir l'alliance entre les États-Unis et le Japon - la pierre angulaire de la paix et de la sécurité dans l'Indo-Pacifique et à travers le monde", a tweeté le président américain après environ une heure et 20 minutes de discussions.

Il a donné son accord à une visite officielle de sa part au Japon à la fin du printemps, qui sera également l'occasion d'un sommet du Quad, une alliance qui réunit Australie, Inde, Japon et États-Unis, a indiqué un haut responsable américain.

L'entretien a permis au président démocrate de "souligner la force de la relation entre les États-Unis et le Japon et de développer notre vision commune d'une région Indo-Pacifique libre et ouverte", a indiqué vendredi 21 janvier la Maison Blanche dans un communiqué. 

Pour une vision commune 

Les deux dirigeants ont ainsi dit leur détermination à "repousser les tentatives de la République populaire de Chine de changer le statu quo en Mer de Chine orientale et en Mer de Chine méridionale", selon l'exécutif américain, et ont fait état de leur "inquiétude" sur "les pratiques de la Chine" à Hong Kong (Chine) et dans le Xinjiang.

Joe Biden et Fumio Kishida se sont par ailleurs "engagés à travailler étroitement ensemble pour dissuader une agression russe contre l'Ukraine", a écrit la Maison Blanche.

Les deux dirigeants ont également "condamné" les récents tirs de missiles balistiques de la République de Corée, poursuit la Maison Blanche, une activité qualifiée de "menace pour la paix et la stabilité du Japon, de la région et de la communauté internationale" par le gouvernement japonais dans son propre communiqué sur la rencontre.

MM. Biden et Kishida ont aussi évoqué la lutte contre la prolifération nucléaire, la pandémie de COVID-19, les alliances économiques dans la région et l'éruption volcanique dans les îles Tonga.

Le prédécesseur de Fumio Kishida, Yoshihide Suga, avait été le premier dirigeant étranger à être reçu par Joe Biden après sa prise de fonction.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Hanoï lance 28 circuits touristiques au service des participants aux SEA Games 31 Des agences de voyages de Hanoï : Hanoitourist, Vietfoot Travel 5 tour, LUX Travel, VI Travel, Vietravel ont lancé 28 circuits touristiques pour les délégations sportives et les invités participant aux 31es Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games 31).