18/10/2020 08:11
À 72 ans, le patriarche Bh’riu Pô, du village d’Aroh, district de Tây Giang, province de Quang Nam, au Centre, contribue encore à la préservation des traits culturels traditionnels des Co Tu à travers l’art de la sculpture.
>>Les sculptures sur bois, l’âme des Co Tu
>>La fête dédiée au génie de la forêt des Co Tu

Sculptures de scènes de la vie quotidienne des Co Tu sur les murs de la "nhà Guol".

Semblables à la nhà rông, maison commune des villages de diverses ethnies minoritaires des hauts plateaux du Centre, la nhà Guol et la nhà mô (maisons funéraires) font la fierté des Co Tu. Ces deux maisons sont décorées de sculptures en bois qui montrent la vie quotidienne ainsi que les éléments culturels et spirituels de cette ethnie. Avec amour pour son art, le patriarche Bh’riu Pô a fabriqué de nombreuses sculptures disposées dans ces maisons.

Les plus de 300 sculptures abritées dans la nhà Guol de la commune de Lang contribuent à restaurer et édifier le modèle traditionnel des villages des Co Tu. M. Pô préserve sa flamme pour la tradition et transmet l’art de la sculpture aux jeunes générations.

"Le patriarche Bh’riu Pô apporte une contribution considérable à l’art de la sculpture et à la culture traditionnelle des Co Tu. Il met toujours l’accent sur la préservation mais il cherche aussi à transmettre son expérience et ses connaissances aux plus jeunes", a partagé A Lang Bung, chef adjoint du Bureau de la culture et de l’information du district de Tây Giang.

Texte et photos : Hoàng Tâm - Nam Suong/DTMN/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.