18/02/2017 18:51
Un plaidoyer du Finlandais Kaurismäki pour les réfugiés et une histoire d'amour transgenre font figure de favoris samedi 18 février pour être récompensés au festival du film de Berlin.
>>Paul Verhoeven va présider le jury de la Berlinale 2017
>>La Berlinale récompense un documentaire sur les réfugiés en pleine crise migratoire

Le cinéaste finlandais Aki Kaurismäki lors d'une conférence de presse pour son film "L'autre côté de l'espoir" en compétition à la Berlinale, le 14 février à Berlin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Acclamé par la critique, L'autre côté de l'espoir du cinéaste finlandais, habitué des festivals, a la cote pour remporter l'Ours d'or, avec Una mujer fantastica du Chilien Sebastian Lelio, selon les classements de la revue spécialisée Screen et de la presse allemande.

C'est un jury présidé par le réalisateur néerlandais Paul Verhoeven (Basic instinct et Elle) qui décernera en soirée les récompenses et choisira le meilleur film parmi les 18 en compétition.

En 2016, le jury présidé par Meryl Streep avait récompensé Fuocoammare, actuellement en lice pour l'Oscar du meilleur documentaire. Le film traite de la crise migratoire et du quotidien des habitants de la petite île de Lampedusa.

Cette année, la Berlinale s'est transformée en tribune pour les opposants à la politique de Donald Trump et son décret migratoire, actuellement suspendu, visant des pays majoritairement musulmans.

"Je veux que l'on sache qu'il y a de nombreuses personnes dans mon pays qui sont prêtes à résister", a déclaré dès l'ouverture l'actrice américaine Maggie Gyllenhaal, qui fait partie du jury.

Également membre du jury, le Mexicain Diego Luna, qui joue dans le dernier Star Wars, a lui participé à une manifestation devant l'ancien mur de Berlin pour dénoncer le projet de clôture entre le Mexique et les États-Unis que souhaite bâtir M. Trump.

La rébellion a été également palpable à l'écran pendant les 11 jours du festival, notamment dans L'autre côté de l'espoir, qui orchestre la rencontre entre Khaled (Sherwan Haji), un migrant syrien échoué contre son gré dans la grisaille finlandaise, et un restaurateur local séparé de sa femme alcoolique, qui va lui venir en aide.

Pour le quotidien français Le Monde, il s'agit du "plus beau long-métrage de la compétition" tandis que l'allemand Die Welt salue "un film politique chaleureux", rappelant que Kaurismaki a remercié la chancelière Angela Merkel pour avoir ouvert grand les portes de son pays aux migrants.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

Nha Trang, station balnéaire attractive pour les vacances d’été La ville de NhaTrang (province de Khanh Hòa, Centre) fait partie des destinations de vacances les plus choisies des touristes vietnamiens et étrangers. Cette ville est appréciée grâce à son paysage séduisant, ses magnifiques îlots et à ses plages à l’eau turquoise, idéales pour la baignade et autres sports nautiques.