27/10/2018 16:19
La chancelière allemande Angela Merkel a confirmé vendredi 26 octobre à Prague que Berlin n'allait pas fournir d'armes à l'Arabie Saoudite "tant que les dessous du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi n'étaient pas éclaircis".
>>Affaire Khashoggi: l'ONU appelle à la coopération sur l'enquête
>>Affaire Khashoggi: Washington révoque les visas des Saoudiens impliqués

La chancellière allemande Angela Merkel le 17 octobre à Berlin.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Le cas du journaliste Khashoggi est naturellement quelque chose d'incroyable, je l'ai dit hier  (25 octobre) au roi saoudien dans le cadre de notre entretien téléphonique", a dit Mme Merkel lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre tchèque Andrej Babis, à Prague.

"De notre côté, nous avons dit qu'il faut éclaircir ce qui constituaient les dessous de ce crime horrible et jusque-là nous n'allons pas fournir d'armes à l'Arabie Saoudite", a-t-elle poursuivi. "J'ai aussi dit ce qui me tient beaucoup à coeur, à savoir que l'Arabie Saoudite doit faire tout pour résoudre la situation humanitaire urgente au Yémen. Il y a en ce moment des millions de personnes en proie à la faim, nous sommes témoins de l'une des plus grandes catastrophes humanitaires", a encore insisté la chancelière.

"Nous allons naturellement parler au sein de l'UE pour savoir comment nous voyons nos démarches ultérieures", a précisé Mme Merkel.
APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Thuân An, une paisible plage de Huê La ville de Huê est non seulement célèbre pour sa citadelle et ses tombeaux royaux, mais aussi pour ses longues plages sauvages. Rares sont ceux qui connaissent celle de Thuân An, dont l’atmosphère paisible ne laisse pourtant personne indifférent.