31/05/2018 15:38
"C'est de l'histoire ancienne. On ne peut pas revenir en arrière", estime le président de la Fédération française de football Noël Le Graët auprès de l'AFP, à propos de la mise à écart de Karim Benzema chez les Bleus.
>>Mondial-2018: les Bleus prennent l'Eire pour commencer
>>Bleus: Fekir et Thauvin iront au Mondial, pas Payet

Karim Benzema, alors attaquant de l'équipe de France, après avoir inscrit un but face à l'Arménie en amical, le 8 octobre 2015 à Nice.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Tout le monde accepte de dire que c'est un grand joueur. Titulaire au Real tout le temps, il ne faut quand même pas se raconter d'histoires: c'est quelqu'un! En finale (de Ligue des champions contre Liverpool), il a été exceptionnel. Mais c'est de l'histoire ancienne (en Bleu). Notre équipe de France a maintenant son style de jeu, et on ne peut pas revenir en arrière", considère le patron de la FFF, interrogé mercredi.

Karim Benzema est écarté des Bleus depuis novembre 2015 et sa mise en examen dans l'affaire de chantage à la sex-tape visant un autre international, Mathieu Valbuena.

Didier Deschamps décrit son absence comme un "choix sportif", pour le "bien de l'équipe de France", et "l'équilibre" de son groupe actuel.

L'attaquant du Real Madrid a été décisif en ouvrant le score samedi 26 mai en finale de Ligue des champions contre Liverpool (3-1), remportant ainsi sa quatrième C1 personnelle, record pour un joueur français qu'il détient avec le défenseur central Raphaël Varane.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.