29/04/2018 16:54
 >>Libye: un mort, deux blessés lors de nouveaux affrontements
>>Quatre morts et 450 blessés dans des affrontements dans l'est de Gaza

Au moins sept personnes ont trouvé la mort et plusieurs dizaines d'autres ont été grièvement blessées, depuis mercredi dernier 25 avril, dans des affrontements entre éleveurs nomades et agriculteurs dans la la commune de Kétou, au Centre-Est du Bénin, a rapporté samedi 28 avril l'Agence Bénin Presse (ABP). Selon un responsable local, Rabiou Raoufou, cité par l'ABP, tout est parti de la dévastation des champs de certains agriculteurs. De source proche du ministère béninois de l'Intérieur et de la Sécurité publique, le pays enregistre chaque année des entrées massives de troupeaux de boeufs en provenance des pays frontaliers, dont le Nigeria, le Niger et le Burkina Faso, dévastant les champs et semant la désolation dans les localités qu'ils parcourent. Pour atténuer les conflits liés à la transhumance transfrontalière, les autorités béninoises ont élaboré un projet de délimitation et de balisage de 1.000 km de couloirs de passage allant de la commune de Karimama au Nord-Est du pays à celle d'Ouinhi au Centre du Bénin. Malgré cette délimitation des couloirs de pâturage, et la campagne de sensibilisation à une cohabitation pacifique entre éleveurs et agriculteurs, le Bénin est fréquemment confronté à des conflits saisonniers entre éleveurs et agriculteurs. Face à cette situation conflictuelle entre les deux communautés, le gouvernement béninois a introduit une proposition de loi sur le code pastoral à l'Assemblée nationale pour adoption.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Le sala centenaire de la pagode Chot Le Centre d’études et de méditation bouddhiste khmer de la pagode Chot, aussi appelé sala, fait partie du patrimoine culturel régional. Retour sur son histoire particulière.