28/08/2018 19:30
La crevetticulture du Vietnam bénéficie de conditions favorables notamment pédoclimatiques. C’est de bon augure d’autant plus que la consommation de crevettes dans le monde ne cesse d’augmenter.
>>Régler les difficultés pour le développement du secteur des crevettes du Vietnam
>>Les exportations agricoles pourraient battre un nouveau record en 2018

Selon les experts, la demande mondiale en crevettes ne cessera de croître dans les mois et années à venir.

Ces prévisions positives ont été émises  lors de la foire-exposition internationale des produits aquatiques du Vietnam 2018 (Vietfish 2018), qui s’est déroulée du 22 au 24 août dans la mégapole du Sud.

Conditions avantageuses pour la crevetticulture

Afin de profiter des opportunités pour valoriser cette filière au Vietnam, les experts ont fait le point sur les différentes forces à optimiser ainsi que les faiblesses à résoudre, lors du colloque intitulé "La demande en crevettes dans le monde et la capacité d’approvisionnement du Vietnam d’ici 2025", tenu le 23 août dans le cadre de la Vietfish 2018.

Selon le docteur Hô Quôc Luc, ex-président de l’Association de transformation et d’exportation des produits aquatiques du Vietnam (Vasep), et actuel président du conseil d’administration de la compagnie Fimex Vietnam, avec une superficie actuelle d’élevage de plus de 700.000ha, les entreprises de transformation n’ont pas à se soucier du manque de matières premières. "Le rendement au Vietnam est au-dessus de la moyenne mondiale. On compte de nombreuses fermes d’élevage aux normes internationales d’ASC (Conseil d’intendance de l’aquaculture), BAP (Meilleures pratiques aquacoles de l'Alliance mondiale pour l'aquaculture) etc", a estimé le docteur Luc.

Au niveau de la transformation, le Vietnam compte actuellement une centaine d’entreprises susceptibles de fournir entre 500.000 et 700.000 tonnes/an de crevettes de toutes sortes, et cette capacité devrait croître dans les mois et années à venir.

Hausse de la demande mondiale

Selon les spécialistes, la demande mondiale ne cesse de croître. Selon Pham Huu An, directeur de la Sarl An Lôc Nguyên, la crevetticulture vietnamienne progresse au même rythme que la demande mondiale. M. An estime que la demande mondiale d’ici 2020 passera à 5.200.000 tonnes, puis à 6.525.000 tonnes en 2025.

En particulier, la demande provenant des principaux marchés d’exportation du Vietnam tels qu’États-Unis et Japon ne  cesse d’augmenter. En 2017, les exportations nationales de crevettes vers les États-Unis représentaient environ 10% des importations totales de crevettes du pays. Pour le Japon, marché privilégié pour les produits à base de crevettes, les exportations vietnamiennes ne parviennent qu’à environ 25% de la demande totale de ce pays. La crevette à pattes blanches représente 69% du total des importations américaines, la crevette marine 7% et la crevette tigrée noire 4%. Au Japon, la crevette tigrée noire s’avère un produit traditionnel très prisé, mais cette tendance devrait se modifier à mesure que la production de crevettes tigrées noires diminue et que la montée des prix affecte les consommateurs.

"Le niveau de production de crevettes blanches au Vietnam est assez élevé, avec 350.000 tonnes/an. Il existe aussi un grand potentiel de développement de la crevette tigrée noire. Le potentiel d’exportation de crevettes vietnamiennes vers les États-Unis et le Japon est énorme", a indiqué M. An.

En ce qui concerne l’ambition du Vietnam de 10 milliards de dollars d’exportation de crevettes en 2025, selon le docteur Hô Quôc Luc, les deux éléments majeurs où les éleveurs et les entreprises ont besoin d’investir sont la qualité des crevettes de reproduction et la qualité de l’eau, afin d’obtenir les précieux certificats de protection de l’environnement et d’hygiène alimentaire qui leur permettront de conquérir de nouveaux marchés.

Texte et photos : Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.