12/01/2016 10:34
2015 est considérée comme une année à succès pour la filière des chaussures et des sandales du Vietnam.
>>Le Vietnam, premier exportateur de chaussures au Brésil
>>Environ 14 millions de dollars d’exportations de chaussures en 2015

En 2015, la filière des chaussures et des sandales du Vietnam a réalisé 14,5 milliards de dollars d’exportations.
Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN

D'après Phan Thi Thanh Xuân, secrétaire de l’Association du cuir et des chaussures du Vietnam (Lefaso), cette filière a réalisé 14,5 milliards de dollars d’exportations en 2015, soit 2,5 milliards de plus qu’en 2014. Une croissance a été notée avec tous les débouchés.

Toujours selon elle, la signature de l’accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) en décembre 2015 et la naissance de la Communauté économique de l’ASEAN (CEA) auront une forte incidence sur le développement de ce secteur national dans les temps à venir. Sur la base de cette situation, en 2016, une progression de 15% à 20% des exportations est envisageable.

Bien qu’elle ne soit pas le débouché principal pour ces produits vietnamiens, la CEA pourrait devenir un grand fournisseur de matières premières du fait que de nombreux pays au sein de cette région régionale ont une industrie du cuir et des chaussures développée. Si d'étroites relations s'établissent entre ses membres, cela permettra de réduire nettement les importations vietnamiennes de matières premières originaires de Chine, a indiqué Phan Thi Thanh Xuân.

S’agissant de l’UE, la suppression de la plupart des lignes tarifaires par l’EVFTA dynamisera les exportations vietnamiennes vers ce marché, avec une croissance attendue de 20% à 30% en 2016, a-t-elle conclu.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.