10/06/2019 11:48
Le 10e Festival du film documentaire Europe - Vietnam a lieu du 31 mai au 9 juin 2019 à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville. Le Vietnam y est représenté par le Studio central des films documentaires et scientifiques et la Télévision du Vietnam.
>>Gros plan sur le 10e Festival du film documentaire Europe - Vietnam
>>Onze pays au 10e Festival du film documentaire Europe - Vietnam

 
Une scène dans le film vietnamien "Thousand years of old lacquer" diffusé au Festival du film documentaire Europe - Vietnam. Photo: CTV/CVN

Sur les dix films vietnamiens présentés au festival, le Studio central des films documentaires et scientifiques (DSF) et la Télévision du Vietnam (VTV) en ont produit un seul, les neuf autres étant des œuvres du DSF. Intitulé Remember : you are alive, le film de VTV raconte la vie d’une patiente atteinte d’un cancer vivant à la campagne. L’œuvre avait obtenu le Cerf-volant d’or 2018, l’équivalent des Césars du cinéma français, pour le meilleur film documentaire.

Pour Trinh Quang Tùng, directeur adjoint du DSF, ce film-là et les neuf autres témoignent de progrès remarquables du cinéma documentaire vietnamien.

"Le cinéma documentaire vietnamien a changé. Si auparavant, il était caractérisé par des commentaires longs et subjectifs, certains réalisateurs ont préféré aujourd’hui donner la parole aux personnages. C’est une nouvelle approche qui plaît aux spectateurs", fait-il remarquer.

Les neuf films présentés par le DSF rendent compte d’autant de facettes du Vietnam.

Ainsi, Patriotic Soldier-Phan Châu Trinh, raconte l’histoire du fondateur du mouvement Duy Tân du début du XXe siècle qui préconisait de recouvrir l’indépendance du pays grâce à des réformes en profondeur; Mr.Hai Lua parle d’un homme surnommé "le roi du riz" dans le delta du Mékong; The cranky old man Ho Mo raconte l’engagement d’un ancien combattant membre de l’ethnie Pa Kô en faveur de la protection forestière; Thousand years of old lacquer porte sur la place de la peinture traditionnelle dans l’art de la laque; Le conte du monocorde nous révèle les secrets de cet instrument de musique emblématique du Vietnam alors que A solution againt coastal erosion propose en fait plusieurs mesures destinées à reconstituer les mangroves qui sont indispensables à la protection des côtes.

"J’ai voulu que ce film rende compte aux spectateurs des risques environnementaux encourus par le Vietnam et notamment par ses zones côtières. Ces risques sont provoqués par les catastrophes naturelles, par le climat mais aussi par les humains eux-mêmes", explique Phùng Ngoc Tu, le réalisateur. "J’ai essayé de présenter la beauté authentique du delta du Mékong, de la vie de ses habitants".

Le jeune réalisateur Phùng Ngoc Tu dit que c’est une grande chance pour lui de pouvoir participer à ce festival et de rencontrer des confrères venus de pays disposant d’une riche tradition cinématographique. Cet avis est partagé par les autres cinéastes vietnamiens participants, et notamment par les quatre documentaristes indépendants qui ont eu l’occasion de présenter leurs films aux spectateurs et aux professionnels étrangers.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.