02/08/2018 22:41
Michael Dorner, directeur chargé des projets internationaux de la Bausparkasse Schwäbisch Hall (Caisse d'épargne-logement la plus importante d'Allemagne et d'Europe), a été reçu par le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, le 2 août à Hanoï.
 >>Des contributions pour renforcer l’amitié vietnamo-allemande
>>L'Association d'amitié Vietnam - Allemagne contribue aux relations bilatérales

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung (droite) a reçu Michael Dorner, directeur chargé des projets internationaux de la Bausparkasse Schwäbisch Hall, le 2 août à Hanoï. Photo: Phuong Hoa/VNA/CVN

Se déclarant satisfait devant le développement de l’amitié traditionnelle et du partenariat stratégique Vietnam - Allemagne, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a affirmé que son pays avait beaucoup appris du modèle de développement allemand.

Le dirigeant vietnamien a tenu en haute estime les politiques de logement de l’Allemagne, notamment concernant le logement social, dans lesquelles les banques jouent un rôle important en aidant les habitants à épargner et à acheter un logement.

Selon lui, le Vietnam est un pays en développement avec une population en croissance rapide, qui a une demande énorme et croissante de logements. "Développer des logements pour tous les habitants est l'objectif immédiat et à long terme du Vietnam", a-t-il souligné.

Le vice-Premier ministre a demandé à la Banque d’État du Vietnam et aux ministères des Finances et de la Construction de coopérer avec la Bausparkasse Schwäbisch Hall et l’ambassade d’Allemagne au Vietnam dans l’édification des modèle d’épargne-logement adaptés aux Vietnamiens.

Michael Dorner a déclaré être prêt à partager ses expériences en la matière avec le gouvernement vietnamien.

 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyager lors du Têt, un plaisir de jeunes Lors du Têt, on peut facilement voir sur Facebook des statuts plein d’enthousiasme comme "Se réveiller dans un lieu lointain", "Accueillir le Têt en terre étrangère" ou "Fêter pour la première fois le Têt à la frontière"… L’habitude de célébrer le Têt Nguyên Dan auprès de la famille a laissé la place aux pérégrinations permettant de découvrir de nouveaux endroits.