27/05/2019 11:59
Monaco a pris le premier billet pour les demi-finales du Championnat de France de basket en montrant sa force face à Limoges, balayé dans sa salle au match retour 90 à 62, comme vendredi 24 mai à l'aller en Principauté (93-73).
>>Basket: Montpellier arrache une "belle" face à Lyon
>>Basket: Lyon Asvel féminin se rapproche d'un premier sacre national
>>Basket: les Lyonnaises prennent les commandes de la finale du Championnat

Ballon de basket.
Photo: AFP/VNA/CVN

Dans la série entre Pau-Orthez et Nanterre, il y aura une "belle" mardi 28 mai en banlieue parisienne après l'égalisation de l’Élan béarnais 76 à 64 dimanche  26 mai devant son public.

Lundi 27 mai, Villeurbanne, vainqueur de la saison régulière et favori pour le titre, tentera de conclure son quart en deux matches au Mans, comme Dijon à Strasbourg (le vainqueur de ce dernier duel affrontera Monaco en demie).

Les trois années précédentes, Monaco avait dominé la phase régulière, mais avait craqué en play-offs (au cinquième match en finale l'an dernier contre Le Mans), mais c'est peut-être l'inverse qui va se produire cette saison.

En tout cas, le CSP n'a pas fait le poids face à la Roca Team, qui n'a perdu qu'un match depuis l'arrivée de l'entraîneur serbe Sasa Obradovic début mars.

À Beaublanc, les Monégasques ont pris les devants dès le premier quart-temps (25-16) dans le sillage de leur duo français Yakouba Ouattara (meilleur marqueur du match avec 18 points) et Paul Lacombe (13 points), puis se sont envolés en seconde période grâce à l'Américain Jarrod Jones (16 points).

À Pau, l’Élan béarnais a résisté au retour des Nanterriens pour s'offrir un match d'appui dans les Hauts-de-Seine, où ils avaient pris l'eau au match aller 101 à 65 vendredi 24 mai.

En tête de 14 points à la pause grâce à l'activité de leur pivot zimbabwéen Vitalis Chikoko (16 points, 10 rebonds), les Palois ont été rejoints par les banlieusards, portés par l'adresse à trois points d'Hugo Invernizzi (15 points).

Nanterre est même passé brièvement en tête à trois minutes de la sirène avant de craquer dans le "money time".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle