10/06/2018 17:03
L'Allemand Baselitz expose à partir de dimanche 10 juin ses dernières œuvres au musée Unterlinden de Colmar, des réalisations monumentales et inédites, aux fameux motifs renversés qui interrogent son rapport au corps vieillissant.
>>Les formes organiques du sculpteur Henry Moore s'exposent en Bretagne
>>Picasso et la cuisine, un lien dévoilé à Barcelone

Œuvre de Georg Baselitz exposée au musée Unterlinden de Colmar.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Corpus Baselitz", titre de l'exposition ouverte jusqu'au 29 octobre, est la première et seule manifestation en France consacrée aux dernières créations de cet artiste majeur contemporain, à l'occasion de son 80e anniversaire marqué par des rétrospectives en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis.

Cet enfant terrible de l'art allemand y présente 70 de ses œuvres - peintures, dessins et sculptures - créées ces quatre dernières années.

Des pieds, des jambes, des corps nus de face, de dos, allongés, assis ou qui marchent: dans ses grands formats, Baselitz témoigne de son "obsession du corps mis à nu" pour se représenter, la tête renversée, seul ou avec son épouse Elke.

Dans ses œuvres exposées sur les 800 m² du nouveau bâtiment de la galerie colmarienne, installée dans les anciens bains municipaux, Baselitz dévoile une "peinture sombre" mais "énergique" qui montre un "corps morcelé", "amputé", "scarifié" et "meurtri par l'âge", souligne la conservatrice du musée et commissaire de l'exposition Frédérique Goerig-Hergott.

Des tons pastel ont remplacé les couleurs vives de sa palette des années 1970 et colorisent des corps peints en blanc sur fond noir, un travail de couches superposées et de pulvérisation.

Georg Baselitz photographié le 9 juin à Colmar. Photo: AFP/VNA/CVN

"Je ne voulais pas faire l'erreur de faire quelque chose dans la condition du déclin, qu'on se dise, que oui, cet homme n'a plus de forces physiques, (ses) capacités intellectuelles faiblissent", a expliqué Baselitz lors d'une présentation de son travail à la presse.

"J'ai essayé - à travers une étude et avec un contrôle scrupuleux dans l'histoire -, d'identifier toutes les œuvres des autres consacrées à la vieillesse. Il me fallait connaître les erreurs des +ennemis+ afin que j'en fasse moins, et d'éviter ces erreurs. Et espérons-le, j'y suis parvenu", souligne-t-il.

Ce pourfendeur des conventions s'interroge aussi sur sa place dans l'histoire de l'art, avec comme point de départ les deux expositions consacrées à Picasso, en Avignon en 1970, et peu après sa mort, en 1973.

Né en 1938 à Deutschbaselitz (Saxe), commune dont il a tiré son nom d'artiste, Georg Baselitz né Hans-Georg Kern, s'est fait connaître pour des peintures provocantes réalisées au début de sa carrière.

"Corpus Baselitz" au du 10 juin au 29 octobre.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.