15/08/2020 00:00
Cinq jours après la mise en application des sanctions contre les personnes ne portant pas de masque, au 10 août, 841 personnes ont été sanctionnées administrativement pour non-respect des gestes de prévention du COVID-19. Cette information a été annoncée lors d'une réunion du Comité de direction du contrôle et de la prévention du COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville.
>>COVID-19 : six nouvelles infections et un décès
>>Le Vietnam rapporte 22 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès

Inspection des forces de l’ordre au sein de la population.

Lê Thanh Liêm, vice-président permanent du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu'à partir du 5 août, la ville avait commencé à sanctionner les personnes ne portant pas de masque dans les lieux publics. Après cinq jours de mise en œuvre, 841 citoyens ont été sanctionnés administrativement. Le district de Cu Chi serait la localité la plus indisciplinée avec 123 verbalisations enregistrées. À l’inverse, le 9e arrondissement et les districts de Nhà Bè et de Cân Gio se seraient montrés exemplaires.

Lê Thanh Liêm a exhorté les autorités à poursuivre ces inspections et à punir les personnes ne respectant pas les règles relatives au port du masque. Il a également rappelé l’importance de continuer à sensibiliser les habitants sur les actions de prévention du virus.

En ce qui concerne la situation de l’épidémie de COVID-19, son le rapport du Service municipal de la santé, au 10 août, 72 cas de COVID-19 ont été enregistrés dans la mégapole du Sud, 62 patients sont guéris tandis que dix autres suivent toujours un traitement.

Examen rapide des sources infectieuses

De plus, Hô Chi Minh-Ville a également enregistré deux cas de récidive du virus SARS-CoV-2. Actuellement, ces deux patients ont été transférés à l'hôpital de campagne de Cu Chi en quatorzaine.

En ce qui concerne le dépistage des personnes revenant de Dà Nang (Centre), à 08h00 du lundi matin 10 août, 51.337 personnes avaient rempli leur déclaration médicale. 45.019 personnes ont été testées et 43.414 personnes ont eu des résultats négatifs contre six avec testés positivement.

Le président du Comité populaire municipal, Nguyên Thành Phong, a demandé au Service de la santé de continuer à se concentrer sur l'examen rapide des sources infectieuses et des risques de contamination dans la communauté, ainsi qu’accorder une importance cruciale à la protection et à la sécurité des patients de plus de 60 ans. Dans le même temps, il a été demandé de "réactiver" les activités d'examen médical à domicile pour les personnes de plus de 60 ans et de mobiliser les agents de santé qualifiés pour traiter les cas d’infection graves. De plus, le secteur de la santé doit également prévoir une augmentation des procédures de test aléatoire pour les sujets à haut risque tels que les chauffeurs, les réceptionnistes ou les vendeurs des marchés en gros.

En outre, Nguyên Thành Phong a exigé que le secteur de la santé renforce la surveillance, la prévention et le contrôle d'autres maladies telles que la dengue, la maladie pieds-mains-bouche, la diphtérie afin d’empêcher un cumul inquiétant de toutes ces maladies de caractère épidémique.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.