28/05/2021 12:04
Le FC Nantes d'Antoine Kombouaré a pris jeudi 27 mai une option sur son maintien dans l'élite en allant s'imposer en barrage aller de L1/L2 sur le terrain d'une équipe de Toulouse trop fébrile défensivement (2-1).
>>L1 : la pente est forte pour Domenech à Nantes
>>L1 : débuts animés pour Raymond Domenech au FC Nantes

L'entraîneur de Nantes, Antoine Kombouaré, lors du match de barrage aller L1/L2 à Toulouse, le 27 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN
Les Canaris devront finir le travail dimanche 30 mai dans leur stade de la Beaujoire, mais le 18e de Ligue 1, à l'image de son meneur Ludovic Blas, a globalement affiché sa supériorité sur le 3e de Ligue 2.

Un an après avoir quitté l'élite par la petite porte, le TFC, malgré de bonnes intentions offensives, voit ses chances de remontée immédiate compromises après avoir déjà cédé en fin de saison régulière dans sa lutte au sommet de la L2 avec Troyes et Clermont.

La faute principalement à sa défense, mise en difficulté sur chaque accélération nantaise ou presque en première période.

Intenable, Blas en a profité pour ouvrir le score à la 10e minute d'un tir au premier poteau qui a surpris le gardien toulousain Maxime Dupé, pas forcément irréprochable, comme sur le deuxième but de Randal Kolo Muani, opportuniste après un ballon repoussé dans ses pieds.

Copieusement dominé, le "Téfécé" avait égalisé entre-temps grâce à une frappe puissante de Deiver Machado depuis l'extérieur de la surface.

Forts de leurs deux buts inscrits à l'extérieur, les Nantais ont reculé après la pause. Mais le plus gros budget de L2 n'a pas su concrétiser ses opportunités et la revanche de Kombouaré, limogé par le TFC la saison dernière après avoir passé moins de trois mois sur le banc, semble en bonne voie.

Le troisième entraîneur du FC Nantes cette saison - après Christian Gourcuff et Raymond Domenech - avait déjà fait l'expérience d'un barrage, victorieux, avec Dijon face à Lens en 2019 (1-1, 3-1).

Quelle que soit l'issue de celui-ci, la page du dernier exercice cauchemardesque semble tournée à Toulouse.

Son jeu offensif - meilleure attaque de L2 avec 71 buts en 38 matches - a regagné le cœur des supporters, qui étaient plusieurs centaines jeudi pour accueillir leurs joueurs au Stadium dans une douceur estivale.

Le président Damien Comolli, homme de confiance du fond d'investissement américain Red Bird Capital, nouveau propriétaire du club, est même venu prendre un bain de foule au milieu des fumigènes et des pétards.

Pas sûr que son homologue Waldemar Kita, pris en grippe par une bonne partie des supporters nantais, tente la même chose devant la Beaujoire avant le match retour.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des livres à lire sur le combat contre la pandémie de COVID-19

Le Festival du Vietnam 2021 attendu à la Plagne-Tarentaise en France Le Festival du Vietnam 2021 (2e édition) se déroulera du 16 au 18 juillet à Paradiski, un domaine skiable alpin très connu de la commune La Plagne-Tarentaise, en Savoie au Sud-Est de France.