01/11/2018 08:30
Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim a appelé au commerce ouvert et à une intégration plus profonde pour revigorer le système du commerce multilatéral, lors d'une interview exclusive avec Xinhua.
>>La BM "très impressionnée" par les efforts de la Chine visant à promouvoir le commerce extérieur

Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim, le 19 avril à Washington.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

M. Kim a indiqué que la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et l'Organisation mondiale du commerce, face à la montée des tensions commerciales, se sont tous engagés en faveur du libre-échange.

"Le commerce constitue un moteur de la croissance qui crée des emplois, réduit la pauvreté et accroît les opportunités économiques", a-t-il affirmé, précisant que plus d'un milliard de personnes sont sorties de la pauvreté grâce au développement économique motivé par le libre-échange depuis 1990.

Notant l'importance du commerce mondial pour la croissance et la réduction de la pauvreté, la Banque mondiale, dans son prochain rapport sur le développement, mettra l'accent sur les chaînes de valeur mondiales et leur potentiel qui aident les pays en développement à créer des emplois et s'intégrer davantage sur les marchés internationaux, a-t-il indiqué.

"L'attention actuelle sur les tensions commerciales nous empêche de voir les bénéfices uniques créés par la réforme (...). Nous devons renforcer et réinvestir dans le système du commerce international", a-t-il martelé, suggérant qu'une ouverture plus élargie devrait promouvoir la concurrence, stimuler la productivité et améliorer les conditions de vie.

Le président de la Banque mondiale effectuera une visite en Chine du 1er au 7 novembre et assistera à la première édition de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), qui se déroulera du 5 au 10 novembre à Shanghai.

Plus de 3.000 entreprises étrangères venant de plus de 130 pays et régions, dont plus de 200 sociétés leader dans leurs secteurs, ont confirmé leur participation à cet événement.

"Nous apprécions la récente décision de la Chine de réduire les tarifs douaniers sur 40% des catégories de produits (...) Nous qualifions également la CIIE de preuve de l'ouverture chinoise aux importateurs mondiaux. Ces approches vont toutes dans la bonne direction", a-t-il ajouté. M. Kim et les leaders de cinq autres institutions internationales économiques et financières prendront également part à une table ronde organisée le 6 novembre par le Premier ministre chinois Li Keqiang.

Cette réunion portera sur différents sujets, à savoir l'avenir de l'économie mondiale, la défense du système commercial multilatéral, l'économie chinoise, ainsi que la réforme et l'ouverture de la Chine, selon le ministère chinois des Affaires étrangères.

"La question centrale de cette discussion consistera à souligner la nécessité de poursuivre une collaboration étroite face aux défis qui exigent des solutions multilatérales", a précisé M. Kim. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.