29/05/2020 16:30
À travers des activités de promotion du commerce sous la forme de cooking shows et livestream avec la participation du célèbre Youtuber Jianhao TAN de Singapour, les entreprises singapouriennes ont manifesté leur intérêt pour certains produits vietnamiens tels que banh trang (feuille de riz), café, nuoc mam (sauce à base de poisson), épices…
>>À Tokyo, le banh mi se vend comme des petits pains
>>La presse étrangère loue la galette «banh da» du Vietnam

Dans une usine de fabrication de nuoc mam (sauce à base de poisson du Vietnam) dans la province de Nam Dinh.
Photo : VNA/CVN

Afin de promouvoir les exportations vers Singapour, le Bureau du commerce du Vietnam à Singapour a organisé ces dernières années de nombreuses activités de promotion du commerce par le biais de formulaires en ligne telles qu'organisation de "stands virtuels", le commerce via le logiciel Zoom, ou des cooking shows et livestream avec la participation du célèbre Youtuber Singapourien Jianhao TAN... Ainsi, de nombreux produits vietnamiens tels que banh trang (feuille de riz), café, nuoc mam (sauce à base de poisson), épices..., sont très appréciés sur ce marché.

Les entreprises vietnamiennes ont une excellente occasion d’accéder au marché singapourien et, à travers ce marché très exigeant, de conquérir le marché mondial.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, Singapour est un grand marché avec un chiffre d'affaires important (750 milliards d'USD - le double  de son produit intérieur brut). Avec une structure économique orientée vers les services (représentant 75% de l'économie), Singapour n'a pas d'agriculture. L'industrie se concentre principalement sur l'électronique, l'ingénierie de précision et les maillons de la chaîne de production à haute valeur ajoutée tels que solutions technologiques, conceptions innovantes.

Par conséquent, la consommation à Singapour dépend principalement des importations. Dans le contexte d'épidémie de COVID-19, ce pays est de plus en plus prudent dans sa politique commerciale, évitant de dépendre pour ses exportations et  importations d'un seul marché à la fois. Actuellement, Singapour veille à ce que le taux d'exportations vers un marché unique ne dépassant pas 15% de la valeur totale des exportations du pays.

Selon les prévisions, ce taux sera réduit tant pour les exportations que pour les importations, afin d'éviter de futures ruptures de l'offre et de la demande sur ses marchés traditionnels tels que la Malaisie, la Chine, les États-Unis...

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Randonnée dans les sources thermales au Vietnam Les sources d’eau thermale minérale naturelle procurent de véritables moments de détente, et permettent souvent de découvrir des paysages qui sortent des sentiers battus. Voici les sites parmi les plus connus au Vietnam.