01/02/2017 19:14

>>Corée du Sud : Park Geun-hye bientôt interrogée par le procureur indépendant
>>Scandale en République de Corée : le parti au pouvoir veut changer de nom

Lors d'une conférence de presse tenue mercredi 1er février sans annonce préalable au parlement sud-coréen, l'ancien secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a promis de ne pas se présenter aux élections présidentielles du pays. M.Ban a déclaré aux journalistes qu'il renonçait à sa "volonté pure" de guider le changement politique du pays et l'unité nationale, abandonnant son ambition de succéder à l'ancienne présidente Park Geun-hye, destituée pour son implication dans un scandale. L'ancien secrétaire général de l'ONU n'avait jamais officiellement déclaré sa candidature aux élections présidentielles, mais il a longtemps été considéré comme le candidat favori des conservateurs. La conférence de presse a été organisée soudainement et sans aucune annonce préalable. M. Ban est retourné le 12 janvier en Corée du Sud à la fin de son second mandat de cinq ans à la tête de l'ONU, qui a expiré le 31 décembre 2016.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Temple Bông Lai, site du tourisme spirituel qui vaut le détour Situé au pied de la montagne Dâu Rông (Tête du Dragon) dans la zone 3, bourg de Cao Phong, district homonyme, province Hoà Binh, à environ 10 km au sud de la ville de Hoà Binh, le temple Bông Lai vénère Cô Dôi Thuong Ngàn - un disciple de la Déesse-Mère des Montagnes et des Forêts et les esprits des Quatre Mondes (Tứ Phủ) selon la croyance viêt.