08/09/2019 07:55
À partir du 1er septembre, tous les produits plastiques à usage unique laissent place à des matériaux plus propres et respectueux de l’environnement. Dites "non au plastique"!
>>Quang Ninh se concentre sur le développement du tourisme écologique
>>Améliorer la gestion des déchets pour préserver la baie de Ha Long

Collecte des déchets plastiques en mer.
Photo: VNA/CVN

Depuis longtemps, la gestion des déchets plastiques est une problématique majeure, commune à tous les pays. Au début de l’année 2019, le Parlement européen a entériné à une large majorité la fin dans l’Union européenne, à partir de 2021, des produits en plastique à usage unique qui polluent les océans.

Une dizaine de catégories de produits, comprenant les couverts, les assiettes ou encore les bâtonnets pour ballons, seront interdits s’il existe des alternatives. Pour d’autres produits, notamment les emballages en plastique pour les aliments prêts à consommer, l’objectif est de réduire leur utilisation au niveau national et d’être plus exigeant sur leur fabrication et leur étiquetage.

Au Vietnam, afin de réduire la quantité de plastique à usage unique rejeté dans l’environnement, les autorités de la baie de Ha Long (province de Quang Ninh, Nord) ont établi une nouvelle réglementation.

Le chef adjoint du comité de gestion de la baie de Ha Long, Pham Dinh Huynh, informe qu’à partir du 1er septembre, les produits en plastique à usage unique, source de pollution marine, seront remplacés par d’autres matériaux comme du papier, du verre ou des matières biologiques qui se décomposent facilement. Selon les statistiques, cinq à six tonnes de déchets sont quotidiennement retirés de la surface des eaux de la baie. Il s’agit de bouteilles, emballages alimentaires, sacs plastiques, canettes, assiettes…

En 2018, on en a récupéré 815 tonnes dans la baie et sur les plages. Au premier semestre de cette année, nous en sommes déjà à 573 tonnes. Le comité de gestion a dépensé 10 milliards de dôngs par an pour le ramassage des déchets, selon Pham Dinh Huynh.

Changer les habitudes

De ce fait, il encourage les touristes à ne pas utiliser ce type de produit polluant lors de leur séjour dans la baie. Cette décision contribue à réduire l’impact des déchets plastiques sur l’environnement, sur la mer notamment. Certains restaurants, magasins, bateaux privilégient désormais des verres, pailles et sacs en papier.

À chaque embarcadère, des recommandations sont faites aux voyageurs pour les sensibiliser à la protection de l’environnement. Cette nouvelle réglementation témoigne de la détermination des autorités et habitants à réduire la détérioration du paysage de la baie, contribuant ainsi à rendre l’espace plus propre.

Déchets plastiques en baie de Ha Long.
Photo: VOV/CVN

Les visiteurs, quant à eux,  ne cachent pas leur enthousiasme à l’égard de cette dynamique écoresponsable. Nguyên Hoà Binh, originaire de la ville voisine de Hai Phong, approuve largement ces initiatives favorables à la protection de cette merveille du monde.

"La baie de Ha Long est magnifique. Cependant, la présence de sacs flottants sur l’eau rend mon expérience ici moins attrayante. Je pense que tout le monde commence à prendre conscience de la nécessité de réduire l’utilisation du plastique pour que la baie ne devienne pas un lieu pollué", partage Craig Lau, un voyageur de Hong Kong (Chine).

À partir du 1er septembre, le comité de gestion va mettre en place des groupes de surveillance en charge du contrôle de l’arrêt de l’utilisation des produits en plastique à usage unique sur les points de commercialisation, restaurants, magasins, hôtels à Ha Long. "Il n’est pas facile de changer les habitudes. Tout d’abord, nous demandons aux entreprises de ne pas utiliser de matériaux jetables en plastique. Des groupes d’inspection vont effectuer une surveillance et si les entreprises violent le règlement, elles encourront des sanctions sévères", affirme M. Huynh.

Cette interdiction permettra donc de protéger l’environnement, de respecter le lieu de vie des habitants, de conserver l’attractivité touristique de la zone et de contribuer à la préservation de la biodiversité de l’une des plus séduisantes destinations du Vietnam.
 
Thu Hà/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2019"

La Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 prévue en décembre Ayant pour thème "Rendez-vous à Cà Mau", la Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 aura lieu du 10 au 15 décembre avec de nombreuses activités intéressantes et la participation du Laos, du Cambodge, de la Thaïlande et de la République de Corée.