25/06/2017 10:37
Située dans le centre-ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord), Bai Cháy est une plage de sable artificielle qui offre une large palette de choix pour les touristes en été. Un nouvel atout pour le tourisme local.
>>Hai Tiên, nouvelle perle du tourisme balnéaire à Thanh Hoa
>>La grotte Son Doong parmi les campings les plus impressionnants du monde
>>Quang Ninh : Deux jours sur l’île de Quan Lan

Bai Cháy est une plage de sable artificielle à Quang Ninh avec du beau sable fin.

Évoquer Quang Ninh renvoie forcément à la baie de Ha Long, patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais la plage Bai Cháy est non moins connue, surtout des voyageurs vietnamiens. À environ 150 km de Hanoï, la partie la plus intéressante de cette étendue de sable est en réalité artificielle. Elle est entourée de collines couvertes d’une pinède clairsemée. Une route asphaltée longe la plage de sable blanc ombragée par des filaos. Bai Cháy est classée parmi les sites les plus charmants de la ville de Ha Long.

Une plage, des légendes

Située le long du rivage de la baie de Ha Long, Bai Cháy s’étend sur plus de 500 m. Bien qu’artificielle, elle se fond parfaitement dans l’environnement. Si cette plage est peu connue des étrangers, elle est une destination très courue des Vietnamiens. Elle attire une foule de visiteurs à la saison touristique. Très tôt le matin ou en fin d’après-midi, des milliers de personnes y affluent pour profiter du bord de la mer et de sa tranquillité. Idéal pour oublier les petits tracas du quotidien.

Bai Cháy est tout le temps bondée durant l’été en raison de sa relative proximité avec la capitale et plusieurs grandes villes du Nord. Les touristes peuvent aussi se régaler de succulents produits de la mer dans des restaurants de grande classe, visiter le parc de loisirs et prendre part à des activités passionnantes.

Maintes légendes sont associées au nom de Bai Cháy. Selon l’une d’elles, les troupes vietnamiennes et les habitants locaux, sous la direction de Trân Khánh Du, ont incendié une flotte transportant de la nourriture pour les envahisseurs Yuan (Mongols) au XIIIe siècle. Bien aidé par le vent, le feu était si intense qu’il a brûlé la forêt dans la partie occidentale de Cua Luc. D’où le nom de Bai Cháy («plage incendiée» en vietnamien).


Une autre légende raconte que le côté ouest de Cua Luc servait de quai pour les bateaux. C’est ici, dans cette crique, que l’on retirait les glands de mer qui se fixaient solidement sur la coque, menaçant de la détruire. Pour les brûler après les avoir retirés, la population locale utilisait des feuilles de filao. De Hòn Gai et d’autres lieux voisins, les gens voyaient toujours une flamme s’échapper de là, et l’auraient ainsi baptisé Bai Cháy.

Des services à foison

La province de Quang Ninh a l’ambition de générer 1,5 mil-liard de dollars en 2020 grâce à l’industrie sans fumée. Depuis longtemps, la principale source de revenus de Quang Ninh est l’exploitation du charbon, l’électricité thermique et la production de ciment, des secteurs industriels très polluants. Face au défi environnemental, Quang Ninh a décidé de miser sur le développement du tourisme afin d’en faire un secteur économique de pointe de la province.  

Pour atteindre cet objectif, Quang Ninh applique des politiques favorables aux investisseurs et tente de concilier développement touristique et industriel, ce qui implique évidemment de donner une priorité à la protection de l’environnement.       

Conscient des profits en jeu, Sungroup a mis en œuvre le projet de réaménagement de la plage Bai Cháy pour en faire une destination moderne et confortable fin avril 2015. Ce groupe a participé directement aux travaux effectués sur près d’un kilomètre le long du rivage de la baie de Ha Long pour en faire une plage publique de qualité.

La plage Bai Cháy fait en effet partie du parc de loisirs Ðai Duong, propriété de Sungroup qui a rénové les plages Thanh Niên et Hoàng Gia à Ha Long. Autour, de nombreux arbres ont été plantés afin de créer un espace vert et romantique. Et visiblement, les touristes sont conquis, au regard de l’affluence.

Bai Cháy propose une grande diversité de services d’hôtellerie-restauration, avec plusieurs hébergements de luxe sous forme d’hôtels classiques ou de bungalows. Ici, les visiteurs ont accès au wifi gratuit et peuvent bouquiner en toute quiétude grâce aux espaces de lecture mis à leur disposition. Enfin, à proximité immédiate de la plage se trouve Vinpearl Land Ha Long, un complexe de loisirs très réputé.
 
Texte et photos : Mai Huong - Khanh Vu/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Champ de fleurs de sarrasin en banlieue de Hanoï Les champs de fleurs de sarrasin ont longtemps fait la beauté unique des provinces montagneuses du Nord. Mais aujourd’hui, les visiteurs peuvent admirer ces fleurs jusqu'en banlieue de Hanoï.