12/09/2019 18:24
Quelque 2.500 personnes étaient toujours non localisées mercredi 11 septembre aux Bahamas, plus d'une semaine après le passage de l'ouragan Dorian qui a fait 50 morts, semé le chaos dans cet archipel des Caraïbes et déclenché une marée noire, selon les services de secours.
>>Une semaine après Dorian, les Bahamas face à une longue crise humanitaire
>>Après les Bahamas, Dorian s'abat sur le Canada

Un habitant de Marsh Harbour, aux Bahamas, récupère des débris après le passage de l'ouragan Dorian, le 10 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN


"À l'heure actuelle, environ 2.500 personnes sont inscrites sur le registre gouvernemental (...) des personnes portées disparues" a déclaré Carl Smith, représentant de l'agence bahaméenne des situations d'urgence (NEMA). Cette liste n'a "pas encore été comparée aux registres du gouvernement sur les personnes placées dans des refuges ou qui ont été évacuées", a-t-il précisé.

Selon le porte-parole, 5.500 sinistrés ont été évacués des îles d'Abaco et de Grand Bahama, les plus touchées par la tempête de catégorie 5 qui est restée stationnée sur la zone les 1er et 2 septembre et a fait d'énormes dégâts. Il a noté toutefois une "réduction importante" du nombre de personnes demandant à être évacuées par rapport à mardi 10 septembre.

"Tout le monde est parti, alors qu'ils n'auraient pas dû. Malheureusement, nous avons besoin de beaucoup de bras ici pour travailler" aux réparations, se désolait Rhonda Hull, une avocate d'Abaco. "Mais les gens reviendront".

Le gouvernement a de nouveau autorisé les vols commerciaux à destination d'Abaco, où l'aéroport avait été rouvert en milieu de semaine dernière. Mais ces vols sont "limités" pour laisser la priorité à l'aide d'urgence et aux évacuations, a dit le porte-parole.

L'ouragan a fait au moins 50 morts, 42 à Abaco et 8 à Grand Bahama, selon un bilan officiel encore provisoire. Les autorités ont souligné que le nombre de victimes devrait augmenter alors que les opérations de recherche de rescapés se poursuivent dans les zones touchées.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.