11/01/2020 10:10
Situé à cheval sur les districts de Phu Lôc et Nam Dông, province de Thua Thiên-Huê, au Centre, le Parc national de Bach Ma est connu pour ses belles cascades, ses sentiers de randonnée et la richesse de sa faune et de sa flore.
>>Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï
>>Le Parc national de Xuân Son, un site d’écotourisme à Phu Tho

La beauté du Parc national de Bach Ma. Photo : VNE/CVN

Situé à 40 km de la ville de Huê, le Parc national de Bach Ma couvre aujourd’hui une superficie de 37.500 ha. Son climat tropical généralement humide et pluvieux toute l’année, est comparable à celui de Dà Lat (province de Lâm Dông, hauts plateaux du Centre), de Sa Pa (Lào Cai, Nord) ou de Tam Dao (Vinh Phuc, Nord). Dans les années 1930, ce lieu concentrait à son sommet de nombreuses villas dont les propriétaires souhaitaient ainsi échapper à la touffeur de la plaine. Actuellement, le parc est devenu des hébergements touristiques à destination des amoureux de la nature.

Une biodiversité exceptionnelle

Surnommé ''le petit Dà Lat'' du Vietnam, ce site est particulièrement attrayant pour les amateurs de tourisme écologique. Ici, les visiteurs peuvent admirer des paysages splendides et parcourir les différents sentiers.

Des visiteurs à l’entrée du Parc national de Bach Ma. Photo : CTV/CVN

Le Parc national de Bach Ma abrite un tapis végétal impressionnant qui s’étend sur plus de 22.031 ha dont 16.900 ha de forêt vierge. Il y abrite plusieurs essences ligneuses précieuses. Sa flore comprend plus de 500 espèces de plantes médicinales.

Côté faune, Bach Ma n’est pas en reste. Le site héberge de nombreuses espèces de mammifères, oiseaux, reptiles, insectes, etc. Ceux qui aiment observer les oiseaux seront ravis avec les 358 espèces déjà représentées. Il est notamment le lieu de résidence du faisan d’Edwards, symbole du parc, et du faisan argus. 

Selon le Livre Rouge du Vietnam, le Parc national de Bach Ma compte 69 espèces animales et 73 végétales nécessitant d’être protégées telles qu’ours noir, bois de Siam, Aquilaria crassna, léopard et, surtout, macaque à queue troquée. Ce site a également réussi à mettre en place des projets de recherche et de restauration des forêts, de recensement et à la surveillance des gibbons...

La meilleure saison pour découvrir la richesse des lieux va de mars à septembre. Bach Ma est une chaîne montagneuse, située dans le Parc national du même nom. Au sommet, se trouve la station d’observation de Vong Hai Dài, construite durant la guerre. Les voyageurs profitent là d’une vue imprenable sur la lagune de pêche de Câu Hai, l’estuaire de Tu Hiên, la plage de Lang Cô et la zone urbaine de Phu Lôc.

Les touristes peuvent emprunter divers chemins conduisant notamment aux chutes de Dô Quyên, situées à 300 m d’altitude. Les visiteurs ont la possibilité de descendre en rappel dans la partie supérieure afin d’admirer la vue et faire quelques brasses dans le ruisseau.   

Le soir venu, ils seront hébergés dans les villas de luxe d’architecture française nichées à l’ombre des palmiers. Ils y dégusteront des plats vietnamiens et s’endormiront bercés par les bruits de la forêt.

Mai Huong/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.