19/02/2021 17:04
Encore peu fréquentée, le district de Bac Hà de la province de Lào Cai, est un choix idéal si vous recherchez un lieu paisible dans la région du Nord-Ouest. Les touristes pourront apprécier la beauté des montagnes majestueuses et déguster des spécialités locales.
>>Les distinctions de la commune de Ban Liên à Lào Cai
>>Bac Hà et son côm nêp nuong
>>Sa Pa classée parmi les plus belles cités municipales du monde

Le palais de Hoàng A Tuong, une destination prisée des touristes à Bac Hà.                                                                                                        Photo : CTV/CVN

Quand on évoque Lào Cai, on pense souvent Sa Pa. Rares sont ceux qui connaissent le district de Bac Hà, qui n’a pourtant rien à envier à sa célèbre consœur.

Le climat de Bac Hà est plus agréable que Sa Pa car nettement moins humide. Il s’agit ainsi d’une destination idéale pour les citadins afin de se distraire durant un week-end. Hormis la contemplation des paysages naturels des montagnes et forêts du Nord-Ouest, les visiteurs pourront déguster les spécialités locales comme le thang cô et boire le ruou ngô, un alcool de maïs.

Évoquer les spécialités gastronomiques des H’mông renvoie immédiatement au thang cô, un plat traditionnel de cette ethnie. Préparé à base de maïs, une céréale essentielle cultivée abondamment dans les hautes montagnes du Nord du Vietnam, ce plat est devenu au fil du temps très populaire parmi toutes les ethnies minoritaires. Vous le trouverez notamment en vente sur les marchés montagnards.

De cette céréale, les H’mông tirent plusieurs spécialités gastronomiques, mais surtout du ruou ngô. Le maïs de Bac Hà a une particularité : ses grandes graines donnent un arôme très fort.

En immersion chez l’habitant

La région de Bac Ha accueille aussi plusieurs sites historiques, culturels et naturels à ne pas manquer : le temple Bac Hà, le palais de Hoàng A Tuong ou encore la caverne Tiên.

Le temple Bac Hà.                                                                     Photo : CTV/CVN

Pour profiter pleinement des lieux, vous aurez l’occasion de vous immerger dans la culture des populations locales en dormant chez l’habitant. En effet, de nombreuses familles ont ouvert des homestay que l’on peut réserver sur Internet. Les visiteurs s’y rendent pour découvrir la nature, apprécier les paysages montagneux et en apprendre plus sur les particularités des cultures des minorités ethniques. Le tourisme à Bac Hà contribue à diversifier et augmenter les revenus des populations locales. Parfois, l’essor touristique peut se combiner avec des projets de développement.

Associer tourisme et développement

Plusieurs projets de développement sont mis en place dans la région. C’est le cas de celui du Centre de développement de l’économie rurale (CRED) qui met en œuvre pour la période 2019-2021 un projet intitulé "Renforcement des moyens d’existence et de la position des femmes des ethnies minoritaires via le tourisme communautaire" dans les communes à Bac Hà.

Ce projet offre l’opportunité de développer le secteur touristique du district et d’impliquer prioritairement les femmes. Grâce à ce projet, les ethnies minoritaires, Tày et H’mông notamment, améliorent leurs conditions de vie et s’organisent pour faire vivre leurs communes de manière égalitaire.

Au printemps, Bac Hà devient un "plateau blanc" avec les fleurs de pruniers tapissant les pentes des montagnes et même certaines rizières en terrasses, créant des scènes poétiques et romantiques. Ces jardins de pruniers se parent des couleurs blanches des fleurs.
 
Mai Huong/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre