18/08/2018 10:50
Le district de Tân Yên de la province de Bac Giang (Nord) possède un patrimoine historique et culturel d’une grande richesse. Sa mise en valeur est au cœur de ses préoccupations.
>>Fêtes d’anniversaire originales chez les Nùng à Bac Giang
>>La maison commune de Thô Hà, un site impressionnant à Bac Giang
>>Réveiller le potentiel touristique du mont Dành à Bac Giang

La maison commune de Cao Thuong, à Bac Giang (Nord).

Le temple Dành, situé au sommet de la montagne éponyme dans la commune de Liên Chung, a été classé site historique provincial en 2006. Il s’agit d’un ouvrage religieux et culturel construit au XVIIIe siècle. Lors de la résistance contre le colonialisme français, il était un refuge pour les combattants du Viêt Minh (Front de l’indépendance du Vietnam).

En plus d’abriter plusieurs objets précieux, la zone sert aussi de lieu de rencontre pour les activités culturelles et les fêtes traditionnelles des populations locales.

"Pour prévenir la dégradation des lieux, environ 3,4 milliards de dôngs ont été investis en 2017 dans leur restauration, provenant du budget de l’État et de la mobilisation des habitants. À ce jour, tous les travaux ont été achevés", a indiqué Nguyên Thi Bé Nhung, chef adjointe du Bureau de la culture et de l’information du district de Tân Yên.

La maison commune de Cao Thuong, située dans le village éponyme, a été classée site national pour avoir été l’une des bases importantes de l’insurrection de Yên Thê (insurrection paysanne contre les colonialistes français à la fin du XIXe siècle). En 2011, 17 milliards de dôngs y ont été injectés par le fonds du Programme national cible sur la culture à des fins de remise en état. 

Un effort à tous les échelons

Outre le budget de l’État, plusieurs localités participent à l’effort. Ainsi, en 2015, la commune de Phuc Son a investi 6,6 milliards de dôngs, dont 6,3 milliards provenant de la population locale, en vue de conserver temples, pagodes, maisons communes…

Actuellement, le district de Tân Yên compte plus de 400 sites historiques dont 92 classés (12 sites nationaux spéciaux, cinq sites nationaux et des sites provinciaux). "Depuis 2011, le district a mobilisé plus de 21 milliards de dôngs pour la préservation de 45 sites historiques", a informé Dinh Duc Canh, vice-président du Comité populaire de Tân Yên.

Les sites restaurés deviennent ainsi des produits culturels complets. Cela aide la jeune génération à avoir une vision plus exhaustive de l’histoire et de la culture locales. Il permet également d’attirer davantage de touristes.
 
Texte et photo: Mai Huong - BG/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.