23/09/2019 17:30
Les échanges populaires contribuent activement au développement socio-économique de la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud).

>>Bà Ria-Vung Tàu: un marin chinois en détresse ramené sur la terre ferme
 

Une vue de la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud). Photo : Archives/CVN


En tant qu’organisation socio-politique spécialisée dans les échanges populaires, l’Union des organisations d’amitié de la province de Bà Ria-Vung Tàu organise de nombreuses activités, dont le contenu et la forme ne cessent d’être améliorés.

Ces dernières années, elle a reçu 824 délégations avec 5.493 délégués venus de 34 pays et territoires. Elle entretient des relations étroites avec les consulats d’un grand nombre de pays à Hô Chi Minh-Ville, notamment la Russie, le Japon, Cuba, le Laos, la Thaïlande et la France, mais aussi avec d’autres organisations et localités du pays.

Grâce à ces activités, l’Union des organisations d’amitié de la province de Bà Ria-Vung Tàu contribue activement à l’élargissement de l’amitié et de la coopération avec l’étranger.

Récemment, la province a signé une convention de coopération avec la Nénétsie, un district autonome de l’oblast d’Arkhangelsk, en Russie. Dans le cadre de cette coopération, une journée culturelle de la Nénétsie a été organisée à Bà Ria-Vung Tàu.


Coopération internationale

Dans le cadre de la coopération avec la région de la Vénétie, en Italie, les échanges ont été renforcés dans le transport maritime, les services logistiques portuaires, l’agroalimentaire, l’éducation, la formation, le tourisme, l’agriculture de hautes technologies, l’économie, le commerce, les sciences et les technologies, les soins médicaux, les sports, la promotion du patrimoine, l’environnement et le développement des ressources énergétiques.

 

Les plages de Vung Tàu sont prisées des visiteurs. Photo : VNA/CVN


En 2017, le Comité populaire de Bà Ria-Vung Tàu a signé avec le Bachkortostan, de la Fédération de Russie, une convention de coopération portant sur l’économie, le commerce, les sciences et les technologies et la culture, et ce alors que l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union économique eurasiatique est entré en vigueur. Un forum d’affaires réunissant les entrepreneurs de Bà Ria-Vung Tàu et ceux du Bachkortostan a par ailleurs été organisé à Vung Tàu. Par ailleurs, une salle d’exposition des produits de Bà Ria-Vung Tàu a ouvert ses portes à Oufa, capitale du Bachkortostan.

Mais les deux parties souhaitent aussi coopérer dans la construction de complexes hôteliers haut de gamme et la promotion des potentiels touristiques des deux localités. Un échange de troupes artistiques est également prévu dans le but d’aider les habitants de chacune des contrées à mieux comprendre la culture et l’histoire de Bà Ria-Vung Tàu ou du Bachkortostan, selon les cas. À noter enfin que le Bachkortostan favorisera l’inscription des étudiants de Bà Ria-Vung Tàu dans les universités d’Oufa.

Bà Ria-Vung Tàu a aussi reçu de nombreuses délégations de vétérans de guerre, d’enseignants et d’élèves russes. 

De nombreuses co-entreprises créées par la province de Bà Ria-Vung Tàu et des partenaires étrangers sont considérées comme des modèles de réussite. On peut notamment citer celle qui implique la Nénétsie dans le domaine gazo-pétrolier, celle qui implique le Japon dans les services portuaires.

Toutes ces activités ont contribué à mieux faire connaître les politiques intérieures et extérieures du Parti communiste du Vietnam et de l’État vietnamien à l’étranger. Elles ont aussi permis d’attirer la participation de la communauté internationale au développement socio-économique de la province, notamment dans l’attraction des investissements étrangers, les soins médicaux, l’éducation, l’assurance sociale, la protection de l’environnement, l’adaptation au changement climatique.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Vietnam suspend l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens Le Vietnam suspendra, après 00h00 samedi 29 février (heure locale), l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens, dans le cadre des efforts visant à prévenir la propagation des maladies causées par le SARS-Cov-19 (COVID-19).