12/09/2019 19:18
Dotée d’une côte de plus de 300 km et de plages de sable blanc aux eaux limpides, Bà Ria-Vung Tàu possède tous les atouts pour développer un tourisme balnéaire de qualité. De nombreuses actions sont donc menées par les autorités provinciales pour faire décoller ce secteur clé.
>>Bà Ria-Vung Tàu lance un concours de photos artistiques sur le tourisme
>>Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus

La station balnéaire de Vung Tàu, province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud).
Photo: BRVT/CVN

Située à 90 km à l’est de Hô Chi Minh-Ville, Bà Ria-Vung Tàu est l’une des provinces les plus dynamiques du pays.  Elle est desservie par de grands axes routiers et est également accessible par voies maritime et aérienne.

La station balnéaire de Vung Tàu et l’île de Côn Dao (Poulo Condor) sont deux hauts lieux touristiques du Sud du Vietnam. Au cours du premier trimestre de 2019, Bà Ria-Vung Tàu a accueilli plus de 3 millions de visiteurs dont 130.400 étaient de nationalité étrangère, soit respectivement une hausse de 28% en glissement annuel et de 17% par rapport à 2018. L’augmentation régulière de la fréquentation de Bà Ria-Vung Tàu s’explique par la modernisation de ses infrastructures et l’amélioration notable de la qualité de ses services. De nombreux hôtels, bars et restaurants ont été bâtis à même les plages et les activités proposées jonglent entre écotourisme, tourisme religieux, tourisme culturel ou sportif.

Si beaucoup a d’ores et déjà été fait, Nguyên Van Trinh, ancien président du comité populaire provincial, estime que de nouvelles mesures doivent être prises pour accueillir plus de visiteurs à Bà Ria-Vung Tàu.

“Il faudrait réévaluer l’efficacité des projets touristiques déjà déployés. Nous devons travailler avec les investisseurs avant d’élaborer le plan d’aménagement des zones côtières. L’idée est de proposer aux touristes une gamme d’activités encore plus large et d’augmenter le taux d’occupation des hôtels. Le plan concernera les grands projets de Paradise, d’Atlantic, les plages de Hô Tràm et du district de Xuyên Môc. Sur la plage, les autorités pourraient envisager de construire un aquarium ou un parc d’attraction, genre DisneyLand comme à Hong Kong".

Connue pour avoir été un bagne à l’époque de la colonisation française, l’île  de Côn Dao cristallise aujourd’hui les ambitions des autorités locales qui entendent la transformer en un site touristique de renommée internationale. Depuis le deuxième trimestre 2019, des navettes à grande vitesse sont mises à disposition des touristes pour effectuer la traversée entre Hô Chi Minh-ville et Côn Dao.

Aujourd’hui, la ville recherche des investisseurs capables de développer des projets de grande envergure dans le district de Xuyên Môc. Trân Thi Hiên, directrice adjointe du service provincial du tourisme : "Nous souhaitons accueillir des investisseurs prêts à miser sur des  projets d’envergure de type  Paradise ou le site touristique national de Côn Dao. Notre objectif est de proposer aux touristes des activités de qualité exceptionnelle".

En 2019, la province de Bà Ria-Vung Tàu s’est fixé l’objectif de comptabiliser 3,53 millions d’arrivées hôtelières, soit une augmentation de 14% par rapport à 2018.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.