17/03/2018 22:59
Comme de coutume, en cette période d’après-Têt, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu attire une foule considérable de touristes venus pour ses plages, mais aussi pour les fêtes spirituelles qui ont lieu dans cette province du Sud. 

>>Bà Ria-Vung Tàu délivre la licence d’investissement à huit projets
>>Bà Ria-Vung Tàu établit des relations de coopération avec la Vénétie
>>Bà Ria-Vung Tàu met en service le port maritime international de Thi Vai

 

À Vung Tàu, la haute saison touristique a démarré. 
Photo : VOV


D’après le Comité de gestion des zones touristiques de Vung Tàu, chef-lieu provincial, la ville attire environ 20.000 touristes chaque jour en semaine, mais ce chiffre passe à 60.000 durant le week-end.

Bùi Minh Phuc est le directeur adjoint de Nhin Phong, une agence qui propose des maisons d’hôtes, mais également des chambres capsules, au nombre de 22. Eh bien cela ne suffit pas toujours à répondre à la demande. Ne serait-ce que pour ce mois, toutes les chambres sont déjà réservées.

Venant pour la première fois à Vung Tàu, Nguyên Thi Mai, qui habite à Hô Chi Minh-Ville, a justement choisi une chambre capsule. "J’ai voulu essayer ce nouveau modèle, qui est très en vogue en ce moment. Je trouve ça bien, et en plus, le prix est raisonnable", dit-elle.

Raisonnable, en effet. Nguyên Anh Tuân, qui est le gérant de l’hôtel Thùy Vân, est d’ailleurs formel à ce sujet : les prix n’ont pas augmenté depuis le Têt. "Normalement, après le Têt, en mars, avril et mai, c’est la saison haute", explique-t-il. "Pendant la semaine, les chambres sont réservées à 50%, mais vendredi et samedi, c’est complet."

Les zones éco-touristiques des communes de Suôi Nghe ou Long Phuoc attirent elles aussi beaucoup de monde.

"J’ai choisi cette zone éco-touristique pour la beauté des paysages et l’hospitalité des habitants", raconte Nguyên Thanh Vu, un visiteur venu de Binh Duong. "Et puis j’aime bien participer aux activités du quotidien des locaux : faire des promenades en barque sur le lac ou pêcher dans la boue. C’est très intéressant."

Le Service du tourisme de Bà Ria-Vung Tàu constate une forte hausse de la fréquentation. Il faut dire que la province n’a pas lésiné sur les moyens pour s’attirer les bonnes grâces des touristes et que, de toute façon, elle présente d’évidentes potentialités : la mer, des rivières, des montagnes, des pagodes, des temples…

"Nous avons pris des mesures pour connecter la province aux autres régions du Sud et de l’ensemble du pays et faire la promotion de son secteur touristique", indique Trinh Hang, directeur du Service du tourisme de Bà Ria-Vung Tàu.   

Force est de constater qu’au cours de ces deux dernières années, le tourisme a pris un essor considérable à Bà Ria-Vung Tàu. Les autorités provinciales ont fait ce qu’il fallait pour aboutir à ce résultat : elles ont renforcé la sécurité sur les sites, installé des dispositifs de contrôle des frais et suscité beaucoup d’investissements dans des services haut de gamme.

 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.