31/08/2021 12:08
L'Autorité de l'aviation civile du Vietnam (AACV) vient de demander aux compagnies aériennes dont Vietnam Airlines, Vietjet Air, Bamboo Airways, Pacific Airlines et Vietravel Airlines de suspendre la vente de billets d'avion pour les vols intérieurs, dans le contexte des évolutions compliquées du COVID-19.
>>Bamboo Airways réalise deux vols quotidiens supplémentaires
>>Thai Vietjet ouvre deux nouvelles lignes intérieures
>>Bamboo Airways lance des vols réguliers vers Séoul

Des avions de compagnies aériennes nationales à l'aéroport de Nôi Bài à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Les compagnies aériennes sont responsables de rembourser les passagers qui ont payé leurs billets sur les vols intérieurs émis après le 21 juillet 2021 jusqu'à ce qu'une nouvelle annonce soit publiée, a souligné l'AACV.

Actuellement, les compagnies aériennes doivent minimiser les vols de passagers entre Hanoi et les villes, provinces qui sont appliquées des mesures de distanciation sociale conformément à la directive N°16 du Premier ministre.

Pour les vols cargos, les compagnies aériennes sont autorisées à exploiter sans restrictions. Les vols à des fins médicales seront envisagés sur la base de la demande des Comités populaires des villes et provinces concernées.

L'AACV a également demandé d'intensifier la prévention et la lutte contre le COVID-19. Notamment, tous les passagers des vols entre les villes et provinces qui sont appliquées des mesures de distanciation sociale conformément à la directive N°16 du Premier ministre, doivent avoir certificat de test antigénique rapide ou de test RT-PCR négatif au SARS-CoV-2.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le benjoin, une résine apportant de nouveaux revenus aux habitants de Van Bàn

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.